Planète

Jean Jouzel médaillé d'or du CNRS 2002

ActualitéClassé sous :Terre , médaille d'or du cnrs , Jean Jouzel

-

Le CNRS a décerné cette année la médaille d'or à Claude Lorius, Directeur de recherche émérite du CNRS au Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement, Membre de l'Institut, et à Jean Jouzel, Directeur de l'Institut Pierre-Simon Laplace, Directeur de recherche au CEA, pour leurs travaux sur l'étude des archives glaciaires "gelées" au sein des calottes polaires, notamment en Antarctique. Ces chercheurs ont, pour la première fois, mis en évidence le lien entre teneur en gaz à effet de serre et évolution du climat grâce à l'analyse des bulles d'air présentes dans la glace. Leurs travaux ont contribué à la prise de conscience de l'influence potentielle des activités humaines sur l'évolution future du climat de la planète.

Claude Lorius et Jean Jouzel médaillé d'or du CNRS 2002 Crédit : CNRS

Jean Jouzel

Né le 5 mars 1947 à Janzé (Ille et Vilaine), Jean Jouzel est titulaire d'une licence d'enseignement en chimie (obtenue en 1967), d'une maîtrise de chimie physique (1968), d'un diplôme de l'Ecole supérieure de chimie industrielle de Lyon (1968), d'un D.E.A. de chimie physique (1969), d'un doctorat 3ème cycle en chimie physique (thèse soutenue en 1973 à la Faculté d'Orsay et portant sur les "Mesures du tritium dans de faibles quantités d'eau à la teneur naturelle") ainsi que d'un doctorat ès-sciences (thèse soutenue en 1974 à la Faculté d'Orsay et intitulée : "Complémentarité des mesures de deutérium et de tritium pour l'étude de la formation des grêlons").

Ses activités professionnelles l'ont successivement conduit à occuper les fonctions d'ingénieur de recherches au Laboratoire de géochimie isotopique (CEA/Saclay-IRDI/DESICP puis DSM/DPhG/SPER) à partir de 1974, de responsable du même laboratoire de 1986 à 1991, d'adjoint au directeur du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE, CNRS/Grenoble) de 1989 à 1995, d'adjoint au directeur du Laboratoire de modélisation du climat et de l'environnement (LMCE/CEA), de 1991 à 1996, de chef du LMCE en 1997, de responsable du groupe "Climat" du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE, UMR CEA/CNRS) de 1998 à 2000, et de directeur de l'Institut Pierre-Simon Laplace depuis 2001. Il est directeur de recherches au CEA depuis 1995.

Aux plans national et international, Jean Jouzel est, ou a été, membre du comité Scientifique du programme PAGES (Programme biosphère-géosphère-IGBP) international de 1988 à 1995, représentant français auprès du groupe de travail n°1 de l'IPCC-GIEC (Groupe intergouvernemental pour l'étude du changement climatique) depuis 1994, expert de ce groupe (second et troisième rapports) et désormais membre de son bureau. Il est également membre du Comité français de l'environnement polaire depuis 1994, président et responsable exécutif du projet EPICA (European for Ice coring in Antarctica) de 1995 à 2000, membre du Steering Group de CLIVAR (Climate Variability and Predictability), du projet du "World Climate Research Program" de 1996 à 2001, représentant du CEA auprès du comité LESC (Life and Environmental Sciences) de la Fondation européenne de la science de 1995 à 2000, membre du Comité consultatif des sciences de la planète (CCSPE) depuis 1999 et président du conseil d'administration de l'Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) depuis 2000.

Jean Jouzel est aussi membre de multiples sociétés savantes (dont l'American Geophysical Union et l'International Glaciological Society), membre de l'Academia europea depuis 1990. Prix Philip Moris 1992 en climatologie, chevalier de l'ordre national du Mérite (1993), docteur Honoris Causa de l'Université libre de Bruxelles (1997), Flint Lecturer (Yale University, 1996), Milankovitch Medal (European Geophysical Society, 1997), prix de l'Académie des sciences (Prix CEA, 1999) et Ippolito Award (Italian Academy of Sciences, 2000), Jean Jouzel est auteur ou co-auteur de plus de 250 publications, dont environ 200 sont parues dans des revues internationales de rang A (dont plus de 30 publications dans les revues Nature ou Science), ce qui fait de lui un des auteurs les plus cités dans le domaine des sciences de l'Univers.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi