Alors que l'activité solaire s'intensifie et que les aurores polaires se multiplient, l'Agence spatiale canadienne a mis sur pied un partenariat avec la Station spatiale internationale pour suivre ces phénomènes au sol et depuis l'espace.
Cela vous intéressera aussi

C'est à la fin de l'été 2010 que l'Agence spatiale canadienneAgence spatiale canadienne lançait AuroraMax, un site InternetInternet permettant de suivre en direct les aurores boréales qui se déploient la nuit au-dessus du Canada. Une initiative qui permet à chacun de profiter du spectacle sans avoir à rejoindre le cercle polairecercle polaire et à y braver les températures extrêmes actuelles !

Si les premiers mois de fonctionnement du site ont été assez calmes (en rapport avec l'activité solaire que révèlent les taches sur le Soleil), la recrudescence des aurores depuis quelques semaines permet désormais d'offrir un spectacle magnifique et différent presque chaque nuit, à condition que les webcamswebcams de surveillance ne soient pas sous les nuagesnuages. Dans le même temps les astronautesastronautes qui occupent l'ISS ne manquent pas de suivre depuis l'espace les aurores boréales, comme ce fut le cas lors du dernier vol d'une navette en juillet 2011.

Au cours de la dernière mission du programme des navettes spatiales (STS-135), les astronautes à bord de l'ISS avaient déjà saisi les draperies ondulantes d'une aurore polaire. © Nasa

Au cours de la dernière mission du programme des navettes spatiales (STS-135), les astronautes à bord de l'ISS avaient déjà saisi les draperies ondulantes d'une aurore polaire. © Nasa

Aurores boréales : un spectacle au sol et dans l'espace

Après les superbes aurores boréales du 22 janvier, l'Agence spatiale canadienne a logiquement proposé à l'équipage actuel de la Station spatiale internationaleStation spatiale internationale de photographier de son côté les draperiesdraperies célestes qui vont se déployer au-dessus du Canada. Pendant les six semaines qui viennent ce sont les astronautes américains Don Pettit (qui a rejoint la Station au mois de décembre aux côtés de l'astronaute européen André Kuipers et du Russe Oleg Kononenko) et le commandant Dan Burbank qui fourniront les images prises depuis la coupole d'observation de l'ISS. Rappelons que Dan Burbank a déjà réalisé ces dernières semaines une spectaculaire vidéo de la comète Lovejoy ainsi qu'un petit film montrant les orages nocturnesnocturnes sur l'Afrique.

Les images prises depuis l'espace seront présentées au public sur le site Internet AuroraMax aux côtés des clichés d'aurores pris par les caméras au sol. Une initiative destinée, selon l'Agence spatiale canadienne, à promouvoir aux yeuxyeux du grand public la science et la splendeur des aurores boréales.