Les eaux drainées par la route peuvent être récupérées par un bassin d'orage routier. © Pictureguy, Shutterstock

Planète

À quoi servent les bassins d'orage routiers ?

Question/RéponseClassé sous :Eau , bassin d'orage routier , bassin d'orage

Comme leur nom l'indique, les bassins d'orage routiers sont situés le long des autoroutes et autres grands axes routiers sillonnant le pays. Il en existe aussi en environnement urbain. À quoi servent-ils ?

En cas de fortes pluies lors d'un orage ou d'importante fonte des neiges, le bassin d'oragerécupère les eaux excédentaires des stations d'épuration. En temps normal, il collecte les eaux drainées par la route (eaux de ruissellement), chargées de polluants.

Les bassins d'orage routiers en cas de crue

En effet, outre leur fonction de récupérateurs d'eau, les bassins sont censés dépolluer l'eau qu'ils collectent. En période de crue, ils facilitent le fonctionnement des stations d'épuration en décantant les eaux chargées de polluants.

En temps normal, ils servent « d'espaces tampons » entre la pollution résultant du trafic routier et les espaces naturels. Ils permettent la décantation de particules en suspension, ainsi que la rétention et la dilution de composants nocifs tels que les huiles, hydrocarbures ou encore sels de déneigement.

Les bassins d'orage routiers ne servent pas seulement à récupérer les eaux de pluies excédentaires. Ils ont aussi un rôle de dépollution des réseaux routiers. © Lamiot, Wikimedia Commons, CC by 3.0

Inconvénients des bassins d'orage routiers

Le problème principal réside dans le retraitement des boues résiduelles. En théorie, elles doivent être enfouies, épandues ou mises en décharge selon leur toxicité. Cependant, les exploitants routiers ne le font pas souvent, en raison des coûts que cela entraîne. La contamination de la nature environnante est donc possible. Une des solutions serait de créer des bassins d'orage avec phytoépuration. Une alternative au béton, proposant une faune et une flore qui agissent comme recycleurs naturels.

Cela vous intéressera aussi

Kézako : quels traitements subissent les eaux usées ?  Le traitement des eaux usées est un épineux problème. Riches en matières organiques mais aussi en polluants et substances dangereuses comme l’ammoniaque, ces eaux passent en général par l’épuration avant de retourner dans la nature. Unisciel et l'université de Lille 1 nous dévoilent, avec le programme Kézako, le chemin de l’eau jusqu'à la rivière.