Le réchauffement climatique, ça se passe aussi en France. Chaque mois, Futura vous propose un point de la situation. Pour ce mois de juillet 2021 : fraîcheur relative et pluie. © Urbanhearts, Adobe Stock
Planète

Le réchauffement climatique en France : une anomalie de température de seulement -0,1 °C en juillet 2021

ActualitéClassé sous :Réchauffement climatique , anomalies de températures , précipitations

[EN VIDÉO] La Méditerranée va subir de plein fouet le réchauffement climatique  Une nouvelle étude se penche sur les mécanismes sous-tendant la sensibilité particulière de la région méditerranéenne au changement climatique. Celle-ci fait en effet partie des points chauds qui souffriront les premiers du réchauffement. 

Depuis le début de l'ère industrielle, notre Planète se réchauffe. Les scientifiques ne cessent de le répéter. Plus 1,2 °C déjà, en moyenne. Et le mois de juillet qui s'achève vient tout juste de s'installer sur la plus haute marche du triste podium des mois les plus chauds jamais enregistrés dans le monde. Comment cela s'est-il traduit pour la France ? Contrairement à l'impression qu'il a pu laisser, le mois de juillet 2021 a été à peine moins chaud que la normale. Il a, en revanche, été assez largement arrosé.

Au mois de juillet 2021, la température moyenne sur la France métropolitaine a été de 20,7 °C. Cela semble peu. Nous avons été nombreux à le ressentir. Pourtant, Météo France nous le confirme, cette moyenne n'est que de très peu en dessous de la normale - celle calculée sur une période de 30 ans, entre 1981 et 2010, mais nous y reviendrons bientôt dans un sujet dédié. Résultat, une anomalie de température de seulement -0,1 °C pour ce mois de juillet 2021.

Le résultat de maximales plutôt contrastées. Sur la majorité du pays, elles se sont affichées de 1 à 3 °C en dessous des normales. Mais sur la côte méditerranéenne et sur la Corse, elles ont souvent dépassé les normales de 1 à 2 °C.

Cette carte montre comment le Nord-Ouest et le Sud-Est ont connu un mois de juillet 2021 plus chaud que la normale alors que le reste du pays subissait des températures fraîches pour la saison. © Météo France

Un mois de juillet 2021 plutôt frais… et arrosé

Côté précipitations, de nombreux épisodes perturbés ont été notés en ce mois de juillet 2021. La plupart des régions ont connu huit à quinze jours de pluie. C'est deux à huit jours de plus que la normale. En moyenne, l'excédent enregistré a été proche de 50 %. De quoi tout de même installer le mois dernier parmi les dix mois de juillet les plus arrosés de la période 1959-2021.

Les pluies ont tout de même été largement déficitaires -- de plus de 50 % - sur la Côte d'Azur, le Var et une large moitié ouest de la Corse.

Dans le Nord-Est et le Centre-Est, les cumuls de précipitations ont dépassé 100 millimètres. Soit une fois et demie à trois fois les normales. © Météo France

Du côté de l’outre-mer

La France, c'est aussi des départements et des régions d'outre-mer. Certains dans l'hémisphère nord - la Martinique, la Guadeloupe - et d'autres dans l'hémisphère sud - La Réunion, la Guyane et Mayotte - dans lesquels nous sommes donc en plein hiver.

Du côté de la Guyane, juillet 2021 s'est inscrit dans le prolongement de juin 2021. Avec la même anomalie de température de +0,5 °C. Et une saison des pluies qui semble vouloir jouer les prolongations avec un excédent de pas moins de 51 %. Alors même que juillet est traditionnellement le mois de la transition vers la saison sèche.

Les données pour le reste de l'outre-mer ne sont pas diffusées à l'heure où nous publions.

En revanche, les informations relatives au mois de juin 2021 en Guadeloupe sont désormais disponibles. Rappelons qu'elles ne l'étaient pas lors de la publication de notre bilan du réchauffement climatique en France du mois de juin.

En Guadeloupe, donc, le mois de juin 2021 a été légèrement plus frais que la normale. De fortes chaleurs ont toutefois été enregistrées en milieu de mois. Les pluies ont fait leur retour, notamment par le biais d'ondes tropicales. Mettant fin à la sécheresse. Mais le mois reste parmi les mois de juin les plus secs avec un cumul de plus de 10 millimètres inférieur à la normale.

---

Découvrez Fil de Science ! Chaque vendredi, dès 18h30, suivez le résumé des actualités scientifiques de la semaine, décryptées pour vous par les journalistes de Futura.

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !