Planète

Des mammifères volaient au temps des dinosaures

ActualitéClassé sous :paléontologie , Volitcotherium antiquus , écureuil

Vieux d'au moins 130 millions d'années, une sorte d'écureuil planant finit de démolir l'idée selon laquelle les mammifères de cette époque se terraient sans se diversifier en attendant la fin de l'ère des reptiles. A-t-il volé avant les oiseaux ? Il y a photo.

Surnommé Popeye par ses découvreurs, Fruitafossor windscheffeili, gros comme un écureuil, arbore de magnifiques dents d'insectivore. Crédit : Mark A. Klingler / CMNH

Encore une idée reçue à jeter aux oubliettes ! En découvrant un mammifère gros comme un écureuil et possédant un voile cutané entre les pattes avant et arrière, Jin Meng et son équipe de l'American Museum of Natural History obligent à réécrire quelques paragraphes des manuels de paléontologie et au moins à repousser de 70 millions d'années l'apparition des mammifères volants, située jusque-là à 51 millions avant le présent.

Très bien conservé, le fossile mis au jour en Mongolie mesure 14 centimètres de long et sa morphologie rappelle celle de l'écureuil. Imprimée sur le rocher, une trace d'une vaste membrane de peau recouverte de poils indique sans ambiguïté que l'animal était capable de planer comme le font aujourd'hui les écureuils volants. Ses dents le désignent comme mangeur d'insectes. Avec ces caractéristiques, qu'on a longtemps cru réservées aux mammifères du tertiaire, il méritait bien de faire la Une de la revue Nature.

Vue d'artiste de Volitcotherium antiquus. Comme les actuels écureuils volants, il ne faisait que planer pour quitter l'arbre ou passer sur celui d'à côté, peut-être quand arrivait un gigantesque dinosaure mangeur de feuilles. Crédit : Chuang Zhao and Lida Xing

Les scientifiques n'en font pas pour autant un ancêtre des écureuils volants et encore moins des chauve-souris. Volitcotherium antiquus, ainsi qu'il a été baptisé, n'aurait pas de descendants volants aujourd'hui. Les mammifères ont donc inventé le vol plusieurs fois.

Il y avait déjà du monde en l'air

La datation situe cet animal entre 164 et 130 millions d'années avant notre ère, soit de la fin du Jurassique au début du Crétacé, les deux dernières périodes de l'ère secondaire (ou mésozoïque). L'Archeopteryx, apparenté aux dinosaures et aux oiseaux, étant vieux de 156 à 150 millions d'années, on peut se prendre à rêver d'un Volitcotherium et d'un Archeopteryx s'élançant ensemble d'un arbre pour se jeter sur un insecte aperçu au sol - au sol car aucun de ces deux animaux ne semble capable d'un vol battu.

Quel que soit le mode de vie de ce petit animal, il étonne par sa morphologie très spécialisée. On pensait en effet que les mammifères de l'ère secondaire, dans un monde outrageusement dominé par les dinosaures, n'étaient que des animaux nocturnes, petits et très peu spécialisés. Deux autres fossiles sont venus récemment remettre en cause cette vision. A peu près contemporain (- 150 millions d'années), Fruitafossor windscheffeili, alias Popeye, était apparemment un actif mangeur de termites. En témoignent ses dents, typiques d'un insectivore, mais que l'on n'avait retrouvées jusque-là que sur des fossiles 100 millions d'années plus jeunes. Quant à Castorocauda lutrasimilis, trouvé lui aussi en Mongolie et vieux de 164 millions d'années, il était adapté à la vie aquatique et ressemblait beaucoup aux castors actuels. Entre les pattes des dinos, les petits mammifères s'en tiraient très bien...

Cela vous intéressera aussi