La sécheresse dans les Pyrénées atteint un niveau record pour un mois de janvier. Au niveau de la pluie comme de la neige, la situation est dramatique et les services météo prévoient une aggravation de ces conditions déjà extrêmement sèches jusqu'au début du mois de février, au moins.


au sommaire


    Alors que le niveau d'humidité des sols est désormais soit dans la moyenne, soit au-dessus de la moyenne sur 90 % du pays, seul l'extrême sud reste à un niveau largement déficitaire.

    Le pourtour méditerranéen ainsi que les Pyrénées continuent de s'assécher de jour en jour, sans espoir d'amélioration. « Ce mardi 23 janvier, l'indice d'humidité des sols agrégé au territoire des Pyrénées-Orientales atteint les valeurs record enregistrées depuis le début du calcul de ce paramètre (1958) », précise Météo France.

    Aucune pluie n'est prévue au cours des 10 prochains jours, au moins, et la sécheresse va devenir « inédite pour une fin janvier : jamais depuis le début des mesures, les sols n'auront été aussi secs une fin janvier dans les Pyrénées-Orientales. Ce constat concerne toute la Catalogne, côté français comme côté espagnol », selon l'organisme de prévisions.

    Un enneigement extrêmement déficitaire

    Le constat n'est pas plus rassurant en ce qui concerne l'enneigement : l'isotherme 0 °C (altitude à laquelle les températures deviennent négatives) se situe entre 3 800 et 4 000 mètres ce mercredi, un niveau exceptionnel pour une fin janvier.

    « Ces températures bien trop élevées pour la saison, comparativement même à la climatologie la plus récente, vont mettre à mal le manteaumanteau neigeux déjà erratique et globalement extrêmement déficitaire », explique MétéoMétéo France.