Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Jardin : 5 fleurs qui supportent bien la sécheresse Toutes les plantes ont besoin d’eau pour vivre. Mais certaines supportent bien les longues périodes de sécheresse. Avec ces 5 fleurs, finie la corvée d’arrosage !

« Si vous me voyez, alors pleurez ! » C'est la funeste inscription que l'on peut lire sur une pierre déposée sur les rives de l'Elbe. L'Elbe, c'est un fleuve qui prend sa source en République tchèque et qui traverse ensuite l'Allemagne, passant par Hambourg pour se jeter dans la mer du Nord. Et cette pierre est l'une de celles que les scientifiques appellent les « pierres de la faim », parce qu'elles ne deviennent visibles qu'en période d'intense sécheresse, lorsque les récoltes souffrent et que la famine menace.

Ces pierres sculptées au fil des siècles sont comme des repères hydrologiques. Destinées par le passé à avertir d'un risque de famine imminent. Sur cette « pierre de la faim » en particulier, plusieurs années de sécheressesécheresse ont été marquées avant 1900. À commencer par 1417 puis 1616, 1707, 1746, 1790, 1800, 1811, 1830, 1842, 1868, 1893 et 1893. La pierre de l'Elbe était déjà ressortie de l'eau lors de la sécheresse de 2018. « Une sécheresse sans pareil depuis 500 ans. » Et la voici qui réapparaît cette année, à l'occasion d'une sécheresse que les experts annoncent « pire encore ».

Voir aussi

L'Europe a connu sa pire sécheresse depuis 250 ans

Rappelons que dans le contexte de réchauffement climatique anthropique, les chercheurs s'attendent à ce que les périodes de sécheresse se multiplient et s'intensifient. Selon l'Observatoire européen de la sécheresse, 47 % de l'Europe se trouve actuellement dans des conditions de sécheresse avec un déficit d'humidité dans le sol et 17 % supplémentaires sont en état d'alerte avec une végétation stressée. Alors même que les prévisions ne sont pas bonnes pour les trois mois à venir...