Les chercheurs d’or devraient fouiller autour des zones sismiques. Les conditions de pression au cours d’un séisme sont telles que des filons d’or peuvent se former presque instantanément…
Cela vous intéressera aussi

En cherchant dans les fissures provoquées par les séismes, on pourrait trouver de l'or ! Les scientifiques savaient déjà que les filons d’or sont majoritairement formés par des dépôts de minérauxminéraux issus de l'eau qui circule à travers les fissures de la croûte terrestrecroûte terrestre. Mais la magnitudemagnitude à partir de laquelle un séisme peut provoquer une variation de pressionpression suffisante pour former ces filonsfilons restait jusqu'alors inconnue.

On ignorait en outre comment la variation de pression pouvait agir sur le dépôt de l'or. Dans ce contexte, des scientifiques ont essayé d'identifier l'intensité nécessaire d'un séismeséisme et les mécanismes en jeu pour qu'il y ait formation de filons d'or. L'étude, parue dans la revue Nature Geoscience, révèle que le processus peut se produire de façon instantanée.

Le phénomène se produit au niveau des faillesfailles secondaires, ces fissures de la croûte terrestre qui partent de la faille principale du séisme. Quand ce dernier se produit, les failles principales glissent et se frottent les unes contre les autres. Les failles secondaires, en revanche, se fissurent et s'ouvrent. La croûte interne est alors mise au jour et subit une dépressurisation spectaculaire. D'après les calculs de l'équipe australienne, un tremblement de terre de magnitude 4 à une profondeur de 11 km provoque dans ces failles ouvertes une chute de pression de 290 à 0,2 MPa !

Les filons d'or piégés dans le quartz et le granit peuvent se déposer lorsque l'eau à haute pression dans laquelle les particules d’or sont dissoutes s'évapore soudainement lors d'un tremblement de terre. © Ra'ike, GNU 1.2

Les filons d'or piégés dans le quartz et le granit peuvent se déposer lorsque l'eau à haute pression dans laquelle les particules d’or sont dissoutes s'évapore soudainement lors d'un tremblement de terre. © Ra'ike, GNU 1.2

Dépôt flash d’or

En profondeur, il existe une circulation hydrothermale. Les fortes température (390 °C) et la pression élevée provoquent le relargagerelargage de l'eau contenue dans les roches. Lorsque cette eau chargée en minéraux est soumise à cette chute de pression, elle se vaporise et les minéraux cristallisent presque instantanément. Ce processus est appelé vaporisationvaporisation éclair ou dépôt flashflash.

Le phénomène est suffisamment important pour que des quartz et des minéraux précipitent. Au bout d'un certain temps, la cristallisation rebouche les fissures et restaure la pression initiale. Mais durant cet intervalle de temps, des filons d'or sont fabriqués. L'équipe montre qu'il faut une magnitude minimale de 2 sur l'échelle de Richteréchelle de Richter. C'est un tremblement de terreterre si petit qu'il provoque un glissement de seulement 130 µm de long à 90 cm de la zone de faille. Ce petit déplacement produirait tout de même une chute de 50 % de la pression.

Ce processus expliquerait pourquoi les roches de gisements aurifères de quartz sont souvent marbrées avec une toile d'araignéearaignée de filons d'or minuscules. Sachant qu'il se produit chaque année des millions de petits séismes, il se peut qu'il y ait d'énormes quantités d'or dans les zones où ces brèches secondaires se sont produites. L'équipe pense qu'il serait possible d'utiliser des techniques de télédétection pour trouver des gisementsgisements d'or dans ces zones où ce type de fissures est commun.