Le BRGM a développé une carte 3D des Pyrénées contenant des milliers d’informations sur la nature du sous-sol. © BRGM

Planète

Les secrets du sous-sol des Pyrénées se dévoilent en 4D

ActualitéClassé sous :géologie , cartographie 3D , Pyrénées

Oubliez la bonne vieille carte routière et topologique : le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) a développé la carte du futur, où sont rassemblées en une seule application des milliers de données issues de la recherche scientifique et des observations de terrain. Première pierre à cet immense édifice : une carte 4D qui retrace 600 millions d'années d'histoire de la chaîne pyrénéenne.

La carte géologique entre dans la quatrième dimension ! À l'occasion d'un colloque scientifique à Pau les 3 et 4 juin derniers, le BRGM a dévoilé une carte inédite au 1/50.000 des Pyrénées, première pierre d'un ambitieux projet baptisé Référentiel géologique de la France (RGF) qui vise à réunir différentes sources de données de surface et du sous-sol sur une même carte. Jusqu'à présent, on disposait de cartes au 1/50.000 mais elles ne correspondaient pas toutes entre elles, notamment au niveau des différentes couches géologiques. Un énorme travail d'unification a donc été effectué, prenant en compte toutes les données issues des recherches géologiques de terrain, forages pétroliers et géothermiques, et banque de données des sous-sols.

Une modélisation 3D du fossé Vosges-Fossé rhénan, qui a servi de modèle à la carte des Pyrénées. © BRGM

Quelque 600 millions d’années d’évolution des Pyrénées sur une seule carte

Pour l'instant, seule la carte 2D est disponible sur le site Internet, mais d'ici la fin de l'année, les internautes et les chercheurs auront accès à une véritable carte 3D du sous-sol pyrénéen, contenant une multitude d'informations (type de roche, failles, propriétés physiques et chimiques des sols, perméabilité, sites pollués, etc.). Ce sera même une carte en 4D car elle retracera 600 millions d'années d'évolution de la chaîne de montagnes. À terme, toute la France sera couverte de la même façon. « Nous jetons ici les bases de la carte du futur. Le RGF révolutionne l'approche de la carte géologique », se réjouit Thierry Baudin, responsable du programme RGF Pyrénées.

De nombreuses applications concrètes

Ce référentiel inédit servira notamment aux scientifiques, mais aussi pour la prospection par exemple. Grâce à la simulation 3D, les chercheurs ont ainsi établi un modèle permettant de prévoir le jaillissement d'eau thermale dans les Pyrénées, en prenant en compte l'ensemble des failles issues de l'ancienne formation hercynienne, la situation des aquifères et leurs températures, ou encore la perméabilité et la conductivité thermique des roches. De quoi faciliter l'exploitation géothermique dans la région. « Nous répondons également aux problématiques d'aménagement du territoire, de gestion des ressources naturelles ou encore de prévention des risques sismiques et d'inondation », assure Thierry Baudin.

Le RGF vise à cartographier l’ensemble du sous-sol de la France en 4D. Un énorme travail qui devrait prendre 30 ans. © BRGM

La carte plaira également aux randonneurs et aux passionnés de montagne : d'ici 2020, ils auront accès sur leur smartphone à des explications scientifiques sur les roches situées sous leurs pieds. « Vous aurez une information détaillée sur le type de roche et vous pourrez lire leur histoire, précise Thierry Baudin à France Bleu Pyrénées-AtlantiqueOn saura par exemple qu'il y a 100 millions d'années, il y a eu un étirement de la croûte terrestre à cet endroit ». D'ici un an ou deux, le public pourra envoyer des photos géolocalisées qui serviront aux chercheurs et seront mises en ligne une fois validées par le conseil scientifique du BRGM.

Il faudra au moins trois décennies pour couvrir l'ensemble du territoire, estime le BRGM, qui travaille à présent sur les Alpes et le bassin parisien. Le concept, « sans équivalent dans le monde » pourrait être bientôt développé à l'international.

  • Le BRGM a dévoilé la première pierre du Référentiel géologique de la France (RGF), qui vise à unifier des milliers de données scientifiques sur les roches et le sous-sol français.
  • Cette carte servira notamment à l’aménagement du territoire, la prospection géothermique ou encore la prévention des risques.
  • Une application smartphone sera bientôt développée où les randonneurs pourront envoyer leurs photos de terrain.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi