Planète

Des bactéries contre les tremblements de terre

ActualitéClassé sous :géologie , tremblement de terre , séisme

Transformer du sable en ciment : c'est ce que réussit à faire Bacillus pasteurii. Des chercheurs américains ont eu l'idée de s'en servir pour solidifier un sol trop meuble. Voilà de quoi protéger des bâtiments contre les effets d'un séisme.

La centrifugeuse de l'UC Davis. En augmentant le poids apparent - les « g » -, elle permet d'étudier la résistance d'un modèle réduit placé à l'intérieur de la nacelle. Il n'en existe que quelques-unes dans le monde, dont une en France, au LCPC de Nantes.

Quand la terre tremble, les terres sablonneuses deviennent pratiquement liquides et les bâtiments qui y sont installés n'ont plus aucune chance de résister. A ce problème connu, la seule solution connue actuellement consiste à injecter dans le sol des résines époxy pour le solidifier. Mais ce produit toxique a des conséquences écologiques désastreuses.

Jason Dejong (University of California, Davis) a expérimenté une autre solution. La bactérie Bacillus pasteurii fabrique de la calcite (carbonate de calcium), qui colle les grains de sable entre eux. Ce micro-organisme est d'ailleurs déjà utilisé pour colmater des fissures sur des statues.

Du sable au grès

Lui et son équipe ont démontré qu'en injectant cette bactérie dans un sol sableux, en même temps que des nutriments et de l'oxygène, on obtient un cylindre solide qui a la structure du grès. Le traitement, non toxique, pourrait être effectué avant ou même après la construction du bâtiment. La structure du sol n'est pas vraiment modifiée. Seule une partie des espaces vides entre les grains de sable devient solide.

Les chercheurs en sont maintenant aux tests à plus grande échelle et s'apprêtent à utiliser une centrifugeuse de simulation de séisme installée à l'UC Davis, comme il en existe quelques-unes aux Etats-Unis, au Japon et en Europe.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi