Planète

Des secousses sismiques provoquées par l'activité humaine !

ActualitéClassé sous :Terre , géothermique , centrale

Une secousse sismique de 3,1 sur l'échelle de Richter s'est produite samedi dernier à 07h19 TU dans la région de Bâle (Suisse) et a été ressentie jusqu'en Alsace (France) sans faire de dégâts, mais provoquant une vive émotion. Elle fait suite à un premier séisme de magnitude 3,4 survenu le 8 décembre, suivi d'une première réplique de magnitude 2,5 le 15 décembre suivant.

Début, le 2 décembre 2006, de l'injection d'eau sous haute pression dans la faille géothermique à 5000 mètres de profondeur. Cette image montre l'"arbre de Noël", surnom donné à l'ensemble de vannes coiffant la tête de puits. Crédit Geothermal Explorers L

Ces tremblements de terre sont liés à la construction par la société Geopower d'une centrale géothermique unique au monde, dont les responsables reconnaissent que l'injection d'eau sous haute pression à 5000 mètres de profondeur avait provoqué la première secousse. Geopower a pris la décision de suspendre les travaux. Les techniciens de la firme reconnaissent qu'ils s'attendaient à percevoir de légers frémissements de l'écorce terrestre suite à cette opération, mais avouent avoir été surpris par l'ampleur du séisme.

Suivant le Service sismologique suisse, bien que l'intensité de la dernière secousse soit relativement faible, elle a été nettement ressentie par les personnes vivant à proximité de l'épicentre.

Cet évènement entraîne une vive émotion dans le pays, car l'épicentre se situe sensiblement au même endroit que lors du séisme de 1356, qui avait vu la destruction quasi complète de la ville de Bâle et l'effondrement d'une centaine de châteaux dans la région, causant la mort d'environ 2000 personnes selon certains chroniqueurs. Le séisme avait été ressenti à Berne, Zurich, Lucerne et jusqu'à Constance en Allemagne. En France, l'Alsace, la Lorraine, la Franche-Comté, la Bourgogne, la Champagne et l'Île-de-France avaient été aussi touchées.

La centrale géothermique en construction, d'un coût de 80 millions de francs suisses (50 millions d'euros) devrait permettre de fournir dès 2011 de l'électricité à 10.000 foyers en captant de la chaleur à 5.000 mètres de profondeur. Geopower est déjà maître d'œuvre de plusieurs centrales géothermiques dans le monde, qui fonctionnent sans le moindre incident.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi