Le gouvernement veut obliger les grands groupes fournisseurs d'électricité à faire plus pour la protection du climat. Le ministre de l'Environnement, Sigmar Gabriel a annoncé une baisse des droits d'émission au cours des prochaines années par rapport ce qui était prévu.
Cela vous intéressera aussi

En effet en 2003 et 2004, les grands groupes ont rejeté plus de CO2CO2 dans l'atmosphèreatmosphère que ce qui était attendu et que ce qu'ils avaient eux-même promis. En revanche, les transports et les particuliers ont limité leurs émissions sur la même période. Par conséquent, le gouvernement doit maintenant discuter du commerce des émissions avec les entreprises concernées. En effet, M. Gabriel souhaite réduire le nombre de certificatscertificats distribués de 15% à partir de 2008. Bien que les fournisseurs énergétiques reçoivent gratuitement ces certificats, ils répercutent leur valeur sur le prix de l'électricité réalisant ainsi des profits de plusieurs milliards d'euros.

Crédits : NASA

Crédits : NASA

Avant la conférence sur le climatclimat à Nairobi, M. Gabriel s'est exprimé sur les nouvelles règles pour la protection du climat qui feront suite à la fin du protocole de Kyotoprotocole de Kyoto en 2012. Le ministre a toujours affirmé que les objectifs mondiaux de protection de l'environnement devaient être renforcés afin de freiner l'inquiétant réchauffement planétaire.

Par Arnaud Bertrand.