L’acuité visuelle de nos chiens n’est pas aussi bonne que la nôtre. © ShutterDivision, Fotolia

Planète

Les animaux voient moins de détails que nous

ActualitéClassé sous :animaux , vision , vue

Les chiens perçoivent mieux les mouvements que nous. Les chats jouissent d'une vision nocturne qui surpasse la nôtre. Mais une étude réalisée aux États-Unis nous apprend aujourd'hui que globalement, les humains sont capables de voir plus de détails que la plupart des autres animaux.

De quelle façon les animaux voient-ils le monde qui les entoure ? La question intéresse les chercheurs. Elle intéresse aussi ceux qui vivent avec des animaux domestiques. Et une étude menée par des scientifiques de l'université de Duke (États-Unis) apporte aujourd'hui une partie de réponse. « La plupart des espèces voient le monde avec beaucoup moins de détails que nous », assure Eleanor Caves, l'une des auteurs de ces travaux.

Pour arriver à cette conclusion, l'équipe a compilé des données portant sur quelque 600 espèces d’insectes, d'oiseaux, de mammifères, de poissons et d'autres animaux. L'acuité visuelle de chacune de ces espèces a alors été évaluée selon le nombre de paires de lignes parallèles noires et blanches qu'elle est capable de distinguer dans un degré de son champ de vision. On parle de cycle par degré.

Difficile en effet de demander à un chien - aussi intelligent qu'il soit - d'identifier des lettres sur une page blanche. Alors si les chercheurs de l'université de Duke ont eu recours à des tests comportementaux, ils ont surtout fait confiance à leurs connaissances de l'anatomie de l'œil des animaux.

Les chercheurs de l’université de Duke ont utilisé un logiciel pour avoir une idée de ce que voient les animaux. Ici, en haut, de gauche à droite, une scène telle que vue par un humain, par un chat puis par un poisson rouge et en bas, toujours de gauche à droite, la même scène telle que vue par un rat, une mouche et un moustique. Les chercheurs soulignent toutefois que ces images ne tiennent pas compte de la façon dont le cerveau des animaux pourrait être capable de traiter les informations reçues par les yeux. © Eleanor Caves, université de Duke

L’acuité visuelle humaine parmi les meilleures

Résultat, l'œil humain jouit d'une acuité visuelle de quelque 60 cycles par degré. Sensiblement autant que les primates. Quelques oiseaux de proie sont mieux lotis. Certains aigles, par exemple, affichent un score impressionnant de 140 cycles par degré. Mais globalement l'acuité visuelle des oiseaux et des poissons ne dépasse pas les 30 cycles par degré.

Et pour nos amis les chats et les chiens, c'est encore pire. Leur acuité visuelle serait de quatre à sept fois inférieure à la nôtre. Les souris et les mouches, quant à elles, auraient une vision du détail cent fois moins développée que nous. Au final, entre les espèces dont l'acuité visuelle est la meilleure et celle dont elle est la plus faible, il n'y aurait pas moins qu'un facteur 10.000 !

De quoi peut-être expliquer certains comportements. Ainsi des araignées peuvent être amenées à décorer leurs toiles de motifs de soie blanche. Or, ces motifs ne sont visibles que des oiseaux. Ils les avertissent de la présence de la toile d'araignée, laissant les mouches et autres insectes, qui ne peuvent les discerner, se faire prendre au piège.

  • Des chercheurs ont étudié l’acuité visuelle de quelque 600 espèces animales.
  • Ils l’ont estimée en cycles par degré, en fonction notamment de leur capacité à discerner des lignes noires et blanches.
  • L’acuité visuelle de l’homme est de l’ordre de 60 cycles par degré. Celle d’une mouche est 100 fois moindre.
  • Entre les animaux dont l’acuité visuelle est la meilleure et ceux dont elle est la plus faible, il existe un facteur 10.000.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L’exceptionnelle vision du corbeau calédonien  Le corbeau calédonien dispose d’une très bonne vision binoculaire, donc en 3 dimensions. Cette capacité lui permet d’utiliser efficacement des outils.