Fendouzhe, le sous-marin chinois qui a retransmis des images en direct depuis les abysses. © CGTN
Planète

Pour la première fois, un submersible retransmet des images en direct depuis les abysses

ActualitéClassé sous :abysses , océan Pacifique , Chine

Le 10 novembre, la Chine est descendue tout au fond de la Fosse des Mariannes grâce aux scientifiques à bord du submersible Fendouzhe. Une fois en bas, les images prises par les caméras ont été diffusées en direct à la télévision. Une première !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un terrifiant poisson des profondeurs pour la première fois en vidéo  Poisson étonnant, voisin de la baudroie, le dragon des abysses utilise un organe lumineux pour attirer ses proies. L'animal est rare et très peu d’images le montrent évoluant dans son milieu naturel. Lors d’une exploration réalisée en 2015, l’institut de recherche de l’aquarium de Monterey Bay a ramené quelques images de cet étrange spécimen, à découvrir en vidéo. 

Le 10 novembre, la Chine a envoyé le submersible Fendouzhe, qui signifie « combattant », à la rencontre des créatures vivant dans les abysses. Les trois scientifiques à bord de l'engin se sont posés à 10.909 mètres au fond de la Fosse des Mariannes, la fosse océanique la plus profonde connue, qui déchire la croûte terrestre à l'ouest de l'océan Pacifique. Ils n'ont pas battu le record de l'Américain Victor Vescoso, établi en mai 2019 à 10.927 mètres, mais leur record national a été dépassé de 800 mètres. En revanche, Fendouzhe a assuré la première retransmission en direct depuis les profondeurs de l'océan. Les images prises par les caméras du submersible ont été diffusées sur la chaîne publique chinoise CCTV.

Résumé de la mission du sous-marin Fendouzhe diffusé sur CCTV. © CCTV

Exploration des fonds marins à la recherche des terres rares

L'objectif scientifique affiché de Fendouzhe est la collecte d'échantillons biologiques à l'aide d'un bras robotique et la cartographie de leur environnement grâce à un sonar. Mais la Chine s'intéresse aussi à des métaux indispensables à la fabrication de produits technologiques comme les téléphones portables, les batteries ou les lasers : les terres rares. Au nombre de 17, ces minéraux sont relativement abondants dans la croûte terrestre. D'importantes réserves de ces métaux sont situées en Chine et aux États-Unis, entre autres.

La Chine domine déjà cette industrie, devant les États-Unis, mais semble être à la recherche de nouveaux gisements dans le Pacifique. En 2018, les Japonais en avaient trouvé un au large de Minamitori-shima, un confetti émergé situé dans la même région du Pacifique que la Fosse des Mariannes. L'impact de l'exploitation des fonds marins si éloignés semble incommensurable tant notre connaissance sur les formes de vie, qui y prospèrent loin de nos yeux, est limitée.

Pour en savoir plus sur l'histoire de l'exploration des abysses et de la première expédition vers Challenger Deep, le point le plus profond de l'océan, écoutez notre épisode de Chasseurs de science sur le sujet ! 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !