Challenger Deep est le point le plus profond connu sous les océans. © MiaStendal, Adobe Stock

Planète

Kathy Sullivan est la première femme à atteindre les abysses

ActualitéClassé sous :abysses , fosse des Mariannes , océan Pacifique

À 68 ans, l'astronaute américaine marque l'histoire en atteignant Challenger Deep en compagnie de Victor Vescovo. Cette prouesse fait d'elle la première personne à avoir été à la fois dans l'espace et dans les abysses.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Cette étrange pieuvre des abysses ressemble à un petit fantôme  En mer, les abysses font sans doute partie des endroits les moins connus de la planète. Globalement inexplorés, ils regorgent d’une faune étonnante, comme cette petite pieuvre découverte récemment par la National Oceanic And Atmospheric Administration (NOAA). La voici en vidéo, dans son milieu naturel, au large d'Hawaï. 

L'astronaute Kathy Sullivan est une habituée des environnements extrêmes. Samedi 5 juin, elle a troqué le vide de l'espace pour la pression écrasante des abysses. À bord d'un submersible construit grâce à des financements privés, le Limiting Factor, elle est descendue vers le point le plus profond connu, Challenger Deep, dans la fosse des Mariannes au large de l'île de Guam dans le Pacifique.

Kathy Sullivan et Victor Vescovo après leur plongée à Challenger Deep. © Enrique Alvarez

De l'espace à l'océan

Accompagnée de Victor Vescovo, aux commandes du Limiting Factor, elle est restée environ 1 h 30 sur le plancher océanique. À 68 ans, Kathy Sullivan devient la première femme à atteindre Challenger Deep mais aussi la première personne à avoir connu à la fois l'espace et les abysses.

En 1983, elle est la première américaine à réaliser une sortie orbitale dans l'espace. Entre 1983 et 1992, elle participe aux missions des navettes spatiales Challenger, Discovery et Atlantis pour un total de 532 heures passées dans l'espace.

« En tant qu'océanographe et astronaute, ce fut un jour extraordinaire qui n'arrive qu'une fois dans une vie, de voir les paysages lunaires de Challenger Deep et après de comparer mes notes avec mes collègues à bord de l'ISS [Station spatiale internationale, ndlr] à propos de nos vaisseaux réutilisables », commente Kathy Sullivan dans un communiqué de presse.

En effet, durant leur remontée, EYOS Expeditions, en charge de la logistique, a organisé un appel avec les astronautes de l'ISS, alors que la station se trouvait en orbite basse, à 408 kilomètres.

En 1960, Don Walsh et Jacques Piccard sont les premiers à entreprendre ce voyage un peu insensé grâce au Trieste. Leur aventure est disponible dans le deuxième épisode de notre podcast, Chasseurs de science, intitulé « Une plongée dans les ténèbres abyssales avec Challenger Deep ». Il est disponible à l'écoute sur les plateformes Deezer, Spotify et Apple Podcast.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !