Magnifique floraison de bulbes de jacinthe forcés. © vikakurylo81, Adobe Stock
Maison

Quand et comment forcer un bulbe de jacinthe ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , fleurs

La jacinthe est un des bulbes printaniers qui embaume le jardin dès les premiers jours d'avril. Savez-vous que vous pouvez les faire fleurir plus tôt pour apporter de la couleur et parfumer votre intérieur pour les fêtes de fin d'année ?

Cela vous intéressera aussi

Avancer la floraison d'une jacinthe avec une technique appelée forçage, c'est tout à fait à la portée de tous les jardiniers. En fleurs dès la fin mars dans le jardin, vous pourrez ainsi bénéficier d'une floraison printanière dès le mois de décembre, à l'intérieur. Cultivez des jacinthes comme plantes d'intérieur, est-ce possible ?

Quand acheter les bulbes pour les forcer ?

Afin de profiter de la floraison d'un bulbe de jacinthe forcé pour la période de Noël, vous devez anticiper le forçage. Dès le mois d'octobre et ce, jusqu'à novembre, achetez les bulbes bien fermes et de calibre élevé. Avant de les planter, vous devrez leur faire endurer une période de froid et d'obscurité.

Comment forcer un bulbe de jacinthe ?

Lorsque vous allez acheter les bulbes, choisissez-les bien fermes et sains. Placez-les, enveloppés dans du papier journal, dans le bac en bas du réfrigérateur pendant au moins une semaine et demie. Cette étape est primordiale puisque les bulbes vont ainsi penser que l'hiver est terminé, sortir de leur période de repos et se développer. Le froid et le noir sont les deux critères importants pour opérer le forçage. Si vous disposez d'une cave fraîche, cela fonctionne aussi. La plantation aura lieu lorsque vous observerez un petit bouton floral sur les bulbes. Une fois les bulbes sortis du réfrigérateur, préparez-les à la plantation. Vous avez le choix entre deux techniques :

  1. La plantation dans un pot en terre cuite. Remplissez le pot au 2/3, percé dans le fond, avec un mélange de 2/3 de terreau spécial plantation et 1/3 de sable. Placez délicatement le bulbe dans le terreau, la pointe vers le haut, en le laissant affleurer la surface. Combler les vides des contours et tassez avec vos doigts.
  2. La plantation dans un vase. Vous placez le bulbe sur un vase de forçage, au col resserré, rempli d'eau avec un petit morceau de charbon pour que l'eau reste claire. Placez le bulbe la pointe vers le haut et les racines ne doivent toucher que superficiellement l'eau, l'effleurer. Le bulbe ne doit en aucun cas toucher l'eau.

Placez le pot ou le vase proche d'une source de lumière comme une fenêtre ou une baie vitrée, dans une pièce chauffée à 20 °C, pas plus. Afin de profiter de longues floraisons printanières à l'intérieur, espacez les périodes de mise en dormance des bulbes et des plantations. Pour réaliser une composition florale, jouez avec différentes couleurs de bulbes forcés et associez un lierre, un cyclamen ou un poinsettia. Entre la plantation et la floraison, vous devrez attendre un bon mois, d'où l'anticipation pour forcer des bulbes de printemps.

Différentes étapes de développement d'un bulbe de jacinthe dans un vase. © nd700, Adobe Stock

Comment conserver longtemps un bulbe forcé ?

Afin de faire bénéficier tout le bulbe à la lumière, pensez à tourner le pot progressivement. Veillez à ce que les racines seulement touchent l'eau et non le bulbe car il pourrait pourrir. Concernant l'arrosage, mettez quelques gouttes d'eau si la terre en surface est sèche ou bien placez une soucoupe remplie de billes d'argile que vous remplirez d'eau. Pour le vase, gardez un niveau d'eau nécessaire. Veillez à l'arrosage car l'eau peut vite diminuer par évaporation avec la chaleur de votre intérieur.

Que faire des bulbes forcés après la floraison ?

Une fois le feuillage fané et le bulbe sec, coupez le tout. Ces bulbes qui ont connu une période froide pour anticiper leur floraison sont complètement épuisés et vidés. Vous pouvez tenter de les replanter en pleine terre pour une floraison aléatoire. Fragilisés, ils n'auront peut-être pas la chance de refleurir.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !