Fraisier dans un panier suspendu. © hcast, Adobe Stock
Maison

Comment cultiver et entretenir des fraises hors sol ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , fraise , fraisiers

Contrairement à la plantation en pleine terre directement dans le jardin, les pieds de fraisiers peuvent se planter dans des contenants comme des pots, jardinières, gouttières, suspensions ou poches pour suivre une culture hors sol. Comment faire pour réussir les récoltes de fraises en cultivant les pieds hors sol ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le chat sauvage ou chat forestier, allié des agriculteurs  Le chat sauvage est un félin discret et difficile à observer dans la nature. Partez à sa rencontre dans cette vidéo reposante réalisée dans le Bugey. 

Pour occuper un espace dépourvu de terre, perdu ou bien en hauteur, cultivez les fraisiers hors sol. Vous profiterez ainsi de cascades de fruits et les récolterez de mai à octobre, suivant les variétés.

C’est quoi un fraisier cultivé hors sol ?

Au lieu de planter directement vos pieds de fraisiers dans le jardin ou au potager, il s'agit de les planter dans des contenants. Que ce soit sur un balcon, une terrasse ou un jardin, vous pouvez employer ce mode de culture. Cette technique permet de faire des cultures dans des coins dépourvus de terre. Suspendu, en hauteur ou surélevé, le hors sol facilite les récoltes de fraises, à portée de main. Autre avantage, vous pouvez anticiper la culture en plaçant les contenants sous une serre ou un tunnel pour acclimater les fraisiers et avancer leur croissance.

Quel type de contenant pour avoir des fraises hors sol ?

Les plus classiques sont les pots, les bacs, les jarres et les jardinières, de taille plus ou moins grande, en fonction du nombre de pieds que vous souhaitez mettre en culture. Il existe aussi des contenants suspendus afin d'occuper l'espace à la verticale : paniers, suspensions, poches ou gouttières. Ils sont fixés au mur au moyen de fixation et les stolons des fraisiers retombent aisément. Pour finir, un mur végétal peut aussi accueillir des pieds de fraisiers à côté de salades et autres végétaux.

Tous ces contenants doivent être percés dans le fond afin de favoriser le rejet du surplus d'eau pour que les racines ne pourrissent pas.

Quelles variétés de fraisiers planter hors sol ?

Toutes les variétés peuvent convenir mais préférez des variétés très goûteuses avec des fruits de taille moyenne comme 'Charlotte', 'Gariguette', 'Ciflorette', 'Reine des Vallées' ou 'Rabunda'.

Abondance de fraises avec la culture hors sol. © Jason, Adobe Stock

Comment planter des fraisiers hors sol ?

Voici quelques conseils pratiques pour réussir la plantation de fraisiers dans des contenants :

  • assurez-vous toujours de la présence de trous de drainage. Si ce n'est pas le cas, faites-les en vous aidant d'une perceuse et de la mèche adéquate ;
  • choisissez un substrat riche spécial pour fraisiers ou tomates. Évitez les terreaux pauvres ;
  • laissez toujours un espace d'une quinzaine de cm entre deux pieds pour favoriser une aération naturelle qui est bénéfique à la santé des pieds de fraisiers ;
  • placez un petit lit de drainage dans le fond du contenant pour conserver une humidité constante. Vous pouvez mettre des graviers, cailloux, tessons de poterie, sable ou des billes d'argile. Un centimètre suffit ;
  • enterrez les pieds jusqu'au collet et rebouchez ;
  • tassez puis arrosez copieusement ;
  • une fois plantés, paillez les pieds pour diminuer les séances d'arrosage et limiter l'évaporation.

Astuce : mixez des variétés remontantes et non remontantes afin de prolonger les récoltes de mai à octobre.

Comment entretenir des fraisiers hors sol ?

Contrairement aux fraisiers en pleine terre, ceux cultivés hors sol demandent plus de nourriture et d'eau.

  • Nourrir un fraisier hors sol : une fois la formation des premiers fruits, apportez un fertilisant dans l'eau d'arrosage en respectant les doses prescrites sur l'emballage. Vous pouvez aussi, à la plantation, placer de l'engrais à libération lente dans le substrat pour plus de tranquillité. En automne et au printemps, placez du compost mûr en surface pour apporter de la nourriture aux racines. Les purins sont aussi bénéfiques aux fraisiers.
  • Arroser un fraisier hors sol : le substrat doit toujours être frais et non détrempé. Vérifiez régulièrement le sol en touchant la surface. Pour diminuer les séances d'arrosage, posez un paillis végétal qui va retenir la fraîcheur. Autre solution, installez un arrosage goutte à goutte avec un goutteur au pied de chaque fraisier. Vous régulerez ainsi le débit avec un programmateur installé sur le robinet.
  • Contenir les stolons : un pied de fraisier a tendance à multiplier les stolons qui épuisent le pied mère. N'hésitez pas à les couper régulièrement et à les repiquer dans des godets pour renouveler votre fraiseraie.

Avantage : cette technique facilite les récoltes, sans devoir se baisser et évite l'apparition de mauvaises herbes. Terminées, les séances de désherbage.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !