Des millions de kilomètres de ruban adhésif sont produits chaque année. Ils sont composés d’une colle, d’un support, d’un primaire d’adhérence et d’un revêtement antiadhésif. © butus, Fotolia

Maison

Ruban adhésif : comment ça marche ?

Question/RéponseClassé sous :colle , ruban adhésif , polymère

Le ruban adhésif, nous nous en servons aujourd'hui presque quotidiennement. De manière tellement naturelle que nous ne pensons même plus à la technicité du produit.

Il semblerait que l'un des premiers rubans adhésifs ait été... le sparadrap ! Et ce n'est que quelques années plus tard, dans les années 1920, que l'intérêt du produit est apparu aux yeux des industriels. Aujourd'hui, il est utilisé pour bien des applications : du collage de bureau à l'emballage en passant par l'isolation, le masquage ou les travaux en bâtiment.

Mais avant de poursuivre, rappelons le principe d’action d’une colle... d'un adhésif, si vous préférez. Ainsi pour assembler deux surfaces, il faut placer entre elles une couche mince d'une substance liquide ou au moins pâteuse. C'est lorsque cette substance va sécher qu'un lien solide va se former, collant les surfaces entre elles.

De fait, l'un des composants essentiels du ruban adhésif, c'est bien sûr... l'adhésif. La colle, en d'autres mots. La colle peut être d'origine végétale (amidon de patates, agar-agar, polysaccharides extraits d'algues, etc.) ou animale (gélatine, caséine de lait, collagène des poissons, etc.). Dans le commerce, on peut trouver des rubans adhésifs à base de caoutchouc naturel broyé et dissous dans des solvants.

Le ruban adhésif a été inventé dans les années 1920 afin de servir à délimiter des parties de carrosseries à peindre. © auremar, Fotolia

Une colle et un support

Mais en général, l'adhésif que nous retrouvons sur les rubans est synthétique. Il s'agit de polymères eux aussi souvent mélangés à de l'eau ou des solvants. Les colles à base d'acrylates, par exemple, sont fabriquées par polymérisation. Un procédé qui permet d'ajuster et de contrôler les propriétés adhésives des acryliques obtenus.

Dans le cas du ruban adhésif, cette colle est ensuite appliquée sur un matériau support qui peut être du papier, du tissu, du feutre, de la mousse ou même du métal. Mais le plus souvent, du PVC. Le choix du matériau le plus adapté se fera en fonction de l'usage qui sera fait du ruban adhésif. Ce support peut même être renforcé de filaments de verre, par exemple, pour les usages industriels.

Entre le support et la colle, il y a ce que les spécialistes nomment un primaire d'adhérence. Son rôle : augmenter la tension de surface afin de permettre à la colle d'adhérer plus fortement au support. Car évidemment, celle-ci doit rester solidaire du ruban adhésif. Sans quoi, il perdrait tout son intérêt.

Enfin, pour aider à contrôler le déroulage du ruban adhésif -- pour le faciliter ou le rendre plus difficile, selon les besoins --, l'autre côté du support peut être recouvert d'un revêtement antiadhésif. Un film plastique ou un papier spécial de type papier cristal ou film PET.

Sujet réalisé en partenariat avec UHU

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi