Certaines colles sont destinées à assembler des pièces pour des années. D’autres servent à coller des post-its au mur. Ainsi il est difficile d’imaginer une véritable colle universelle. © Pexels, Pixabay, CC0 Creative Commons

Maison

Colle universelle, quels sont ses composants ?

Question/RéponseClassé sous :colle , Bricolage , colle universelle

Une colle universelle qui collerait tous les matériaux, dans toutes les situations et pour toutes les applications. Ce serait formidable. Mais cela n'existe pas vraiment. Pourtant, certaines colles peuvent être qualifiées d'universelles. Il s'agit dans les faits plutôt de colles multi-usages.

Une bonne colle est nécessairement une colle adaptée à un usage particulier. Notamment lorsqu'il s'agit d'applications industrielles. Une bonne colle est optimisée pour l'application à laquelle elle doit servir. Les molécules de colle en effet pénètrent dans les solides à coller et se mêlent à eux, réagissant avec leurs molécules pour former des chaînes et un maillage résistant. À proprement parler, il n'existe donc pas de colle universelle.

Sur le marché des particuliers en revanche, il existe des colles à tout faire ou des colles multi-usages que l'on qualifie habituellement de colles universelles. Leurs performances ne sont pas exceptionnelles. Elles peuvent toutefois servir à un grand nombre d'usages. À un grand nombre d'usages, mais jamais à tous les usages. Même les fabricants le reconnaissent et précisent que les colles qu'ils ont baptisées universelles ne sont pas adaptées à certains matériaux comme le polypropylène (PP) ou le polyéthylène (PE).

Les colles universelles sont en réalité des colles multi-usage. © Unclesam, Fotolia

Les cyanoacrylates et les autres

Le secret de ces colles universelles réside dans leur composition. Lorsqu'elles contiennent une famille de molécules que l'on nomme les cyanoacrylates -- c'est le cas de la super glue, par exemple --, c'est parce que cette résine acrylique polymérise rapidement en présence d'anions. Une polymérisation qui fige la colle et qui se déclenche le plus souvent tout simplement grâce à l'action de l’humidité -- des molécules d'eau -- présente sur quasiment toutes les surfaces. Il se forme alors de longues et solides chaînes polaires qui assurent le lien entre les supports. C'est ce phénomène qui en fait aussi des colles difficiles à conserver puisqu'elles ont la fâcheuse tendance à durcir au contact de l'humidité ambiante.

Mais les colles dites universelles peuvent aussi contenir toute une série d'autres composants : des polyvinylesters ou des copolymères de polyvinylesters, des élastomères de polyuréthane, des polymères modifiés silane ou même des matières naturelles. Dans des formulations que les fabricants ne sont pas toujours enclins à diffuser au public...

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Kézako : mais pourquoi la colle... colle ?  Qui n’a jamais utilisé de colle pour réparer un objet ? Derrière cette démarche anodine, se cache une interaction complexe entre les atomes de la matière. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, comment la colle... colle.