Maison

L'étude d'implantation d'un arrosage automatique

Dossier - L'arrosage automatique : à la goutte près !
DossierClassé sous :Jardinage , Maison , jardin

L’arrosage automatique libère des contraintes quotidiennes. Il permet aussi de maîtriser sa consommation d’eau en s’adaptant aux besoins des végétaux qui composent le jardin. Ce dossier vous accompagne pas à pas dans l'installation d'un arrosage automatique, du choix de l'implantation au réglage du programmateur.

  
DossiersL'arrosage automatique : à la goutte près !
 

L'étude d'implantation conditionne la réussite du projet. Elle implique la prise en compte de tous les paramètres techniques : débit, pression, surfaces et espèces végétales à arroser, fréquence d'ensoleillement, couverture pluviométrique, etc.

Comment monter un circuit d'arrosage automatique ? © Benjamin LEFEBVRE, Fotolia

L'évaluation de ces paramètres permet de définir les sections et longueurs de tuyaux à installer, les raccords (coudes, tés de dérivation...) et électrovannes à prévoir, le type et le nombre d'arroseurs nécessaires, leur répartition par circuit ainsi que leurs emplacements respectifs dans le jardin.

Avant de se lancer dans l'installation d'un arrosage automatique, il est essentiel de réaliser une étude d'implantation. © Wikio

Un schéma à l'échelle

À la suite de quoi, un schéma à l'échelle est établi en reportant l'ensemble des éléments retenus. Réaliser soi-même l'étude est un challenge risqué. Aussi, les fabricants et les enseignes spécialisées mettent à disposition de la clientèle des services d'assistances téléphonique et informatique.

Étude réalisée à l’aide du logiciel « B.I.R.D. ». Celui-ci effectue tous les calculs hydrauliques, définit les emplacements et la couverture des arroseurs, établit la liste complète du matériel ainsi qu’un devis. © Rain Bird

Sur les sites Internet, des questionnaires à remplir permettent d'obtenir gratuitement des schémas d'implantation et la liste de toutes les fournitures utiles.