Maison

Arrosage automatique : comment s'organise le réseau ?

Dossier - L'arrosage automatique : à la goutte près !
DossierClassé sous :Jardinage , Maison , jardin

L’arrosage automatique libère des contraintes quotidiennes. Il permet aussi de maîtriser sa consommation d’eau en s’adaptant aux besoins des végétaux qui composent le jardin. Ce dossier vous accompagne pas à pas dans l'installation d'un arrosage automatique, du choix de l'implantation au réglage du programmateur.

  
DossiersL'arrosage automatique : à la goutte près !
 

Si le matériel d'arrosage automatique est important, sa disposition l'est également. Il faut réussir à bien installer les arroseurs afin de créer un réseau efficace pour votre jardin. 

Un seul ou plusieurs circuits d'arrosage ? © Teeale, DP

Des circuits d'arrosage en fonction de la superficie du jardin

Un petit jardin (moins de 200 m2) peut être irrigué par un seul circuit en ligne équipé d'arroseurs compatibles. Si la superficie est plus importante, il faut créer des circuits distincts. Commandés par une électrovanne, ils peuvent fonctionner à tour de rôle au maximum du débit disponible.

Pour garantir un arrosage uniforme, l’espacement des arroseurs doit être égal ou légèrement inférieur à leur portée (afin que les jets se recoupent). © Toro

Par exemple, si l'ensemble de l'installation exige 9 m3/h de débit alors que le distributeur ne fournit que 3 m3/h, trois circuits sont nécessaires. On doit veiller autant que possible à équilibrer leurs parcours depuis la conduite principale. La répartition des zones d'arrosage est étudiée de manière à ne jamais dépasser le plafond. Lors de l'étude d'implantation, les zones recevant le soleil sont séparées de celles qui se trouvent à l'ombre. De même, l'arrosage de la pelouse est distinct de celui des massifs et des bandes florales.