Maison

Histoire du béton : du ciment romain au béton armé

Dossier - Le béton, un matériau de construction aux multiples usages
DossierClassé sous :Bâtiment , béton , béton de ciment

-

L’une des caractéristiques essentielles du béton est d’être un matériau sinon artisanal, du moins toujours « sur mesure ». Il peut être coffré et coulé sur place ou au contraire préfabriqué. Il est d’une grande disponibilité, ce qui fait son paradoxe : matériau indestructible, voire figé, il est pourtant l’un des plus souples et des moins contraignants. Découvrez dans ce dossier les différents usages du béton, ce matériau de construction qui connaît aujourd'hui un véritable renouveau.

  
DossiersLe béton, un matériau de construction aux multiples usages
 

Le béton est de nos jours l'un des matériaux de construction les plus utilisés dans le monde. Il est vu comme une matière moderne, comme c'est le cas du béton armé. Le principe du béton est pourtant connu depuis l'Antiquité. Retour sur l'histoire du béton.

Pont en béton, un matériau fiable et très utilisé. © Pexels, Pixabay, DP

Dans le langage courant, le terme « béton » fait référence au « béton de ciment » car il s'agit du béton le plus courant, composé de ciment et d'un agrégat de sable et de gravier. Mais, en réalité, le terme « béton » désigne tout mélange utilisé pour réaliser des sutrctures porteuses. Le béton peut donc aussi bien être de terre, de chaux ou bitumineux par exemple.

Le principe du béton est connu depuis l'Antiquité. Les Romains en ont maîtrisé l'usage dès le IIe siècle faisant cuire le calcaire et le transformant en chaux vive. En mélangeant la matière obtenue à des minéraux siliceux comme la brique pilée ou la poudre de roche volcanique appelée pouzzolane. Voilà pourquoi, il reste de nombreux vestiges antiques en ciment !

Louis Vicat et la résistance du béton

Les performances se sont ensuite améliorées au XIXe siècle grâce à Louis Vicat qui permit de donner au béton sa résistance que l'on connaît aujourd'hui. La barque de Joseph Lambot, réalisée en 1849, est quant à elle considérée comme la première structure en béton armé de l'histoire. La réalisation est basée sur un mélange de mortier coulé sur un grillage en armature de fer.

La barque de Joseph Lambot, réalisée en 1849, est considérée comme la première structure en béton armé de l'histoire. © Jorune, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

De nos jours, le béton armé est devenu un matériau de construction incontournable. Il a été en grande partie inventé, promu et développé en France. Il s'est trouvé formidablement favorisé du fait de la réglementation française imposant des garanties et assurances à long terme sur les constructions, ce matériau se prêtant à merveille à l'ouvrage que l'on souhaite pérenne et fiable.

De nouvelles dispositions et pratiques émergentes sont apparues, favorisant l'usage du béton. La plus importante est liée au phénomène récent du développement d'une architecture de l'habillage. Alors que pendant très longtemps, l'essentiel des efforts architecturaux portait sur l'optimisation des plans et l'expression exacte des structures, la priorité semble donnée aujourd'hui à la façade. Les conséquences sur la manière de construire et les capacités des matériaux sont nombreuses. Le béton se développe aussi sous différentes formes comme les bétons fibrés (BFUP) par exemple.

Sources : Ensad, CIM (Centre d'information sur le ciment et ses applications).