L’acronyme VMC s’emploie pour parler de ventilation mécanique contrôlée, un système qui permet d’améliorer la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments. © rh2010, Fotolia

Maison

VMC

DéfinitionClassé sous :Bâtiment , VMC , VMC double-flux

On emploie l'acronyme VMC pour désigner un système de ventilation mécanique contrôlée. Dans le bâtiment, ce type de système correspond à un ensemble de dispositifs destinés à assurer le renouvellement de l'air à l'intérieur des pièces, notamment pour les pièces dites humides ou dans lesquelles peuvent persister des odeurs : salles de bains, toilettes, cuisines, etc.

Le système de VMC doit être intégré au bâtiment. Un bâtiment de préférence correctement isolé pour éviter les gaspillages d’énergie. Il fonctionne avec une centrale de ventilation qui extrait l'air vicié et assure ainsi une meilleure qualité de l’air intérieur.

On distingue plusieurs types de VMC : 

  • la VMC simple flux (extraction d'air) ;
  • la VMC double flux (extraction et insufflation d'air avec récupération de chaleur) qui est plus chère à l'installation ;
  • la VMC hygro, VMC hygrorégulée ou VMC hygroréglable (gestion hygrométrique par l'intermédiaire d'une sonde) qui peut être simple flux ou double flux.
Ici, une sortie en toiture d’un système de ventilation mécanique contrôlée. © Photo Passion, Fotolia

Des systèmes de ventilation plus ou moins perfectionnés

On parle de ventilation mécanique contrôlée lorsque l'air ne circule que dans un seul sens. Au cœur du dispositif : un extracteur d'air qui met le système en dépression. En d'autres mots, un ventilateur qui aspire l'air des pièces humides par des conduits. En conséquence, de l'air extérieur rentre naturellement par des ouvertures laissées dans les pièces non humides.

La ventilation mécanique contrôlée double flux, quant à elle, extraire l'air vicié des pièces humides et insuffle de l'air frais dans les autres pièces. Associée à un échangeur thermique, elle peut préchauffer l'air entrant à l'aide de l'air sortant en hiver. Inversement en été. On parle alors de VMC double flux thermodynamique.

Le système de ventilation mécanique contrôlée hygroréglable s'ajuste en fonction de l'hygrométrie. Des sondes d'humidité sont placées à l'entrée des prises d'air neuf et sur les bouches d'extraction. Objectif : réguler la VMC pour qu'elle ne fonctionne pas au même régime pendant une douche ou deux heures après ou lorsqu'il pleut dehors ou en pleine période de sécheresse. Sans cela, le volume d'air renouvelé doit être réglé manuellement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi