Maison

VMC : la ventilation double flux

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , ventilation , ventilation double flux
Coupe d’une VMC double-flux montrant les ventilateurs et l’échangeur central. © A. Bosse-Platière - Terre vivante

La ventilation double flux est le système de ventilation le plus performant car il récupère la chaleur de l'air extrait de la maison. Ce type de VMC est employé depuis de nombreuses années par les Allemands et les Suisses dans les habitations à basse consommation d'énergie.

Prix d'une ventilation double flux

Ses deux inconvénients sont le prix (supérieur à 2.000 €) et la difficulté d'installer un réseau de gaines pour apporter l'air neuf dans les pièces sèches notamment en rénovation. Il est préférable d'investir dans une VMC comportant un échangeur à haut rendement (90 %) car celles qui ont des rendements faibles ne sont guère plus performantes que les VMC hygroréglables.

Installation d'une VMC double flux

Pour que l'installation soit réellement efficace, il faut que le logement soit le plus étanche à l'air possible. Dans une maison peu étanche, une VMC au rendement théorique de 90 % peut avoir un rendement effectif de 20 %. En effet, à proximité des bouches d'insufflation, de l'air chaud peut sortir par les fuites et au niveau des bouches d'extraction, de l'air froid peut être aspiré de l'extérieur. La pose d'une VMC double flux s'accompagne toujours d'une politique rigoureuse d'étanchéité à l'air.

Pour en savoir plus sur ce sujet, deux livres : Habitat passif et basse consommation, par Vincent Rigassi et Philippe Lequenne, et La construction écologique, par Jean-Claude Mengoni.

  

Terre vivante est spécialisé depuis 30 ans dans l’habitat écologique.