Couverture en tuile canal ou plate, la tuile Solar Max s'intègre parfaitement sans dénaturer la toiture. Un avantage qui permet de profiter d'une installation photovoltaïque même si la maison (ou le bâtiment) est située dans le périmètre d'une zone protégée. © Rémi Portier, Piguet SAS
Maison

Des tuiles solaires en terre cuite qui respectent l’architecture des bâtiments

ActualitéClassé sous :maison autonome , énergie renouvelable , tuile photovoltaïque

Allier production d'énergie renouvelable et préservation du style régional s'avère parfois problématique. Pour concilier les deux, Edilians propose des tuiles photovoltaïques de couleur rouge. Compatibles avec toutes les tuiles du marché, elles s'intègrent parfaitement à la toiture comme dans leur environnement.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quels sont les principaux obstacles au développement de l'énergie photovoltaïque ?  Quelque 8.000 fois la consommation énergétique mondiale. C’est la quantité d’énergie que la Terre reçoit du Soleil. Pourtant, les technologies solaires photovoltaïques peinent à s’imposer dans le paysage énergétique. Marion Perrin, docteur en électrochimie, nous explique, en vidéo, quels sont les principaux obstacles au développement massif de cette énergie renouvelable. 

Autoproduire de l'électricité s'effectue le plus souvent à l'aide de panneaux photovoltaïques installés en toiture ou selon les besoins dans le jardin. Une solution écologique éprouvée mais qui, en fonction du type de pose (encastré ou en surimposition), met à mal l'esthétique de la maison ou du bâtiment... Un critère qui, en zone classée, est tout simplement irrecevable par les Architectes des Bâtiments de France. Afin de résoudre ce problème, Edilians propose quatre modèles de tuiles solaires. De couleur rouge, elles respectent le cachet des toitures traditionnelles, quel que soit le type de tuile (plate, canal, Huguenot...).

Deux types de tuiles solaires pour une intégration en toiture parfaite

Selon les besoins, deux grandes familles de tuiles solaires sont proposées par le fabricant. La première (Solair max) intègre un châssis spécifique en aluminium galvanisé, résistant aussi bien aux intempéries qu'aux UV. Ce dernier supporte des cellules en silicium monocristallin développant une puissance de 59 Wc (16 cellules) ou 36 Wc (10 cellules). Si cette tuile s'intègre parfaitement à toutes les toitures en tuile de terre cuite, elle est également compatible avec les couvertures en tuile béton et en ardoise et ce, quel que soit le fabricant.

La seconde regroupe trois modèles de tuiles : Alpha, HP10 Huguenot et Rhôna. Un module de six cellules photovoltaïques à haut rendement repose sur une double tuile en terre cuite. Afin que les cellules soient ventilées et laissent l'eau de pluie s'écouler, la surface de la tuile est profilée spécifiquement. Reprenant à l'identique l'emboîtement des tuiles en terre cuite du fabricant, ces modèles assurent une étanchéité optimale de la toiture.

Support au module photovoltaïque en silicium monocristallin, une double tuile en terre cuite assure une étanchéité parfaite avec les autres éléments de couverture. Selon les besoins, ces tuiles solaires se déclinent en rouge ou noir. © Edilians

Une installation encadrée et rapide

En fonction des besoins en énergie et de l'état de la toiture, la surface nécessaire en tuile photovoltaïque est déterminée par l'artisan à l'aide d'un outil spécifique. En cas de difficultés techniques, ce professionnel peut s'appuyer sur les compétences du bureau d'études du fabricant. Lors de la mise en œuvre, le raccordement des tuiles photovoltaïques les unes aux autres s'effectue au fur et à mesure grâce à des raccords électriques « plug and play ». La rangée terminée, la dernière tuile solaire est raccordée à un micro-onduleur.

Aucune modification de charpente n’est à prévoir pour installer ces différents modèles de tuiles solaires. La pose s’effectue directement sur les liteaux pour un emboîtement parfait avec les tuiles en terre cuite de la toiture. © Edilians

Décliner des tuiles solaires en rouge permet une intégration optimale là où des panneaux solaires classiques seraient à coup sûr refusés. Si elle affiche un surcoût de 20 %, le budget pour leur installation se situe sur le même niveau de prix que les panneaux solaires. Une alternative photovoltaïque saluée par les Architectes des Bâtiments de France.

  • Les tuiles solaires bénéficient des mêmes aides financières que les panneaux photovoltaïques.
  • Comparé à une tuile photovoltaïque noire, un modèle « rouge » perd entre 20 et 23 % de rendement.
  • Les tuiles bénéficient d'une garantie de 20 ans, extensible à 30 ans sous conditions.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !