Planète

Développement durable, comment agir ?

ActualitéClassé sous :Terre , recyclage , PVC

La grande bataille du WWF pour 2005, diminuer l'empreinte écologique. L'impact de l'homme sur la nature n'a jamais été aussi problématique. Cet impact mesuré par l'empreinte écologique est d'autant plus inquiétant qu'il a tendance à augmenter. L'empreinte écologique évolue avec la taille de la population, la consommation moyenne par personne et les technologies utilisées.

Un Américain, par exemple, a besoin de 10 hectares de surface biologiquement productive pour subvenir à ses besoins, un Français a besoin d'environ 5,2 hectares, un Chinois de 1,5 hectares, et un habitant du Mozambique de moins de 0,5 hectares. Sachant que la Terre met à notre disposition 1,9 hectares par personne.

Nous sommes donc en surrégime par rapport aux ressources de la planète.

Le saviez vous ? Huile de vidange

Chaque année, plusieurs milliers de tonnes d'huiles de vidange sont rejetées dans la nature. 1 litre d'huile déversée dans une rivière est l'équivalent d'une pellicule de 10 000 m², soit un terrain de football d'eau polluée et asphyxiée

Conseil : wwf-Planète Attitude

Evitez de jeter les huiles alimentaires usagées dans l'évier. Stockez-les dans une bouteille en plastique fermée que vous jetterez avec les produits non-recyclables

Le saviez vous ? Matières plastiques

Elles sont constituées en partie de produits pétroliers, leur recyclage permet d'économiser 70 à 80% de leur poids en pétrole brut. Une fois recyclée, une bouteille plastique permettra de fabriquer de nouvelles bouteilles
des cartes téléphoniques ou bien entrera dans la composition de vêtements.

Le saviez vous ? Les produits en PVC

Ce sont les emballages durs, stylos, biberons, jouets, ....Ils émettent de la dioxine lors de leur incinération. Préférez si possible les matériaux naturels, verre, bois, papier, ou toute autre matière sans PVC.

Le saviez vous ? La voiture en milieu urbain

En milieu urbain la voiture est utilisée dans 4 déplacements sur 5. Elle constitue la première source de pollution de l'air urbain : 85% de la pollution par le plomb, 73% pour le monoxyde de carbone, 72% pour les hydrocarbures,69% pour les oxydes d'azote et 24% pour le gaz carbonique.

Cette pollution affecte autant nos poumons (contribuant à diverses difficultés respiratoires, maladies et allergies) que les glaces polaires.

Le saviez vous ? Les transports en commun

Ils consomment 5 fois moins d'énergie par passager, sachant qu'un bus transporte environ 50 passagers. A Paris, la vitesse moyenne du métro est de 27 Km/h et
celle de la voiture, de 18 Km/h. Les transports en commun restent donc les plus avantageux.

Le saviez vous ? Réduire votre vitesse

En passant de 130 à 120 Km/h vous réduisez de 10% à 20% votre consommation de carburant et, par conséquent, vos émissions de polluants. Rouler moins vite permet aussi de changer jusqu'à 3 fois moins souvent ses pneus.

Le saviez vous ? L'eau chaude

L'eau chaude sanitaire peut facilement être produite à partir d'une énergie renouvelable. Un chauffe-eau solaire vous permettra d'économiser 40 à 70% de votre consommation d'énergie, voire 100% l'été.

Le saviez vous ? Tartre et canalisation

1,5 mm de tartre dans les canalisations entraîne une perte d'énergie d'environ 15%.

Le saviez vous ? Véhicules anciens

Les véhicules de plus de 10 ans représentent 20% du parc automobile français et sont responsables de 80% de la pollution automobile.

Le saviez vous ? Température ambiante

Les experts disent que 20° suffisent dans une pièce collective. Chaque degré supplémentaire augmente la consommation énergétique de 7 à 11% selon l'isolation du bâtiment.

Le saviez vous ? Voiture et nombre de passagers

Rouler en voiture avec au moins un passager (au lien de conduire seul, 90% du temps) revient à réduire son empreinte écologique totale de 10 %.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.