L'arobase, arobase, symbole universel, (@) est utilisé dans toute adresse de courrier électronique et se prononce « at » en anglais. © Thodonal, Adobe Stock
Tech

Arobase : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Internet , messagerie électronique , arobase

Le signe @ sépare le nom d'utilisateur du nom de domaine dans un courrier électronique. Il a été choisi par l'Américain Raymond Tomlinson, qui fut l'inventeur du courriel.

Un signe universel 

On ignore la signification originelle de l'arobase. Il s'agit peut-être d'une ligature inventée par les moines copistes du Moyen Âge qui veut dire ad, soit « à » ou « près de ». Il s'est fortement banalisé en parallèle à l'expansion d'Internet puisqu'il sépare le nom d'utilisateur du nom de domaine. La plupart des langues nomment ce signe at, selon la formulation anglophone, parallèlement à leur mot propre :

  • Klammeraffe en allemand ;

  • Arroba en espagnol et en portugais ;

  • Собака (la chienne) en russe ;

  • chiocciola (escargot) en italien ;

  • le chinois a transposé le at anglophone en écrivant 艾特 (prononcé « ai te »).

Près de quatre milliards de personnes s'envoient des courriels dans le monde pour communiquer. L'arobase est nécessairement entré dans le langage courant.

L’arobase en français

Comme toujours, c'est l'usage qui a consacré le mot arobase en français. Le Dictionnaire de l'Académie française le nomme arrobe ou arobase et le féminise. Dans le langage courant, le terme arrobe est quasiment inexistant au profit d'arobase indifféremment employé au féminin ou au masculin. On le nomme parfois « at » conformément à l'usage mondial. En France, plus de 42 millions de personnes échangent des courriels et font appel à l'arobase.

Comment faire une arobase ? 

Il existe plusieurs façons de dessiner une arobase sur un clavier. Tout dépend de l'appareil que vous utilisez :

  • sur un clavier Mac Azerty : le signe @ se situe en haut à gauche du clavier, juste au-dessus de la touche de tabulation. Si vous possédez un Mac suisse composez « Alt Gr » et le « G » ;
  • sur un clavier PC Azerty ou ailleurs : sur un clavier français, il suffit de combiner les touches « Alt Gr » (qui se situe à droite de la touche « espace ») et « à » (qui permet également d'imprimer le zéro). Sur un clavier belge, composez « Alt Gr » et le « é ». Sur un clavier Qwerty :
  • américain, il est nécessaire d'appuyer simultanément sur le chiffre 2 et la touche Shift ;
  • espagnol ou suisse, il suffit d'appuyer sur la touche 2 et « AltGr », en même temps.

Sur Microsoft Windows, le code ASCII indique qu'il est possible de réaliser le signe @ en composant :

  • « Alt » + 64 ;
  • U+0040 ;
  • En HTML, il vous suffit de composer les signes « @ ».

À quoi sert l’arobase ?

L'arobase sert à la messagerie électronique et à bien d'autres choses encore. L'adresse électronique : il s'agit de l'utilisation la plus banale de l'arobase qui sépare votre nom du nom de domaine, que l'adresse soit privée ou professionnelle. Les différentes académies de l'Éducation nationale fournissent une adresse électronique à chaque enseignant.

Les autres usages de l’arobase

  • sur les réseaux sociaux ;
  • en FTP ;
  • dans les forums de discussion ;
  • en PHP, pour bloquer les messages d'erreur ;
  • en Objective-C pour signaler des mots-clés spécifiques.

Naturellement, la calligraphie s'est emparée de l'expansion de l'arobase.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’incroyable trajet du trafic internet mondial  Lorsqu’on se connecte à Internet, nos données empruntent un très long trajet. Un email parcourt ainsi en moyenne 15.000 km pour parvenir à destination ! 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !