Deux supports bootables : une clé USB et un DVD. © Pixabay

Tech

Bootable

DéfinitionClassé sous :informatique , clé USB bootable , disque d’installation

On dit d'un disque qu'il est « bootable » lorsqu'il contient les composants logiciels nécessaires pour être démarré directement au chargement de l'ordinateur, avant le chargement du système d'exploitation installé sur la machine. À quoi sert un disque bootable ? Il existe deux types de disques bootables, aux usages très différents :

  • lorsque le disque bootable contient un système d'exploitation (Windows, Linux...), il peut être exécuté sur un ordinateur sans laisser de trace sur le disque interne. Dans ce cas, les avantages sont la confidentialité et la praticité de pouvoir tester un autre système d'exploitation sans risquer d'endommager le système installé sur l'ordinateur. Ce type de disque bootable est généralement appelé « Live CD » ;
  • lorsque le disque bootable contient des programmes de sécurité et de maintenance (logiciels antivirus, outils d'analyse de disque dur ou de mémoire vive, outils réseau), il permet de réparer un ordinateur dont le système est infecté, et d'utiliser des programmes qui requièrent d'être utilisés avant le chargement du système d'exploitation pour réaliser des opérations avancées. Ce type de disque bootable est appelé disque de récupération, ou « Rescue Live CD ».

Quels supports peut-on utiliser pour créer un disque bootable ?

À l'origine, on utilisait des CD sur lesquels on gravait l'image disque (fichier de type ISO ou équivalent) d'un système d'exploitation. Les DVD ont pris le relais par nécessité d'espace, mais les périphériques à mémoire Flash sont de plus en plus utilisés, pour leur praticité.

D'une part, les clés USB ou disques durs utilisés en disque bootable peuvent être effacés et réutilisés, mais en plus ils permettent de personnaliser le « Live USB », et d'installer des programmes ou d'enregistrer des documents sur le périphérique. Ainsi, un disque bootable USB intégrant un système d'exploitation offre la possibilité de démarrer sur n'importe quel ordinateur sa propre session personnalisée, sans laisser de trace sur le disque interne.

Comment créer un disque bootable ?

Cela dépend du support utilisé. Pour créer un disque CD/DVD bootable, il faut passer par un logiciel de gravure, et cloner une image disque (formats ISO, DMG, MDF/MDS, CUE/BIN, NRG...) sur le CD ou le DVD.

Pour créer une clé USB ou un disque HDD/SSD USB, on doit utiliser un logiciel spécialisé. Il s'agit généralement d'un petit utilitaire très simple d'emploi, qui demande seulement de sélectionner une image disque et un périphérique sur lequel l'installer en mode bootable.

Comment utiliser un disque bootable ?

Pour utiliser un disque bootable, il faut que le Bios de l’ordinateur soit paramétré pour démarrer en priorité sur le lecteur DVD ou les ports USB. Dans ce cas, à l'allumage de la machine, vous pouvez choisir de « booter », ou de charger le démarrage du système, à partir du lecteur DVD ou de l'USB.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi