Cela vous intéressera aussi

Un automateautomate programmable industriel (ou APIAPI) est un dispositif électronique programmable destiné à automatiser des processus tels que la commande de machines au sein d'une usine et à piloter des robots industriels par exemple.

Principe et fonctionnement de l'automate programmable

L'automate programmable reçoit des données par ses entrées, celles-ci sont ensuite traitées par un programme défini, le résultat obtenu étant délivré par ses sorties. Ce cycle de traitement est toujours le même, quel que soit le programme, néanmoins le temps d'un cycle d'API varie selon la taille du programme et la puissance de l'automate.

C'est l'unité centrale qui gère l'automate programmable : elle reçoit, mémorise et traite les données entrantes et détermine l'état des données sortantes en fonction du programme établi.

Avantages et inconvénients de l'automate programmable

Ce dispositif a l'avantage d'être composé d'éléments particulièrement robustes et possède d'énormes capacités d'exploitation. En contrepartie, il est beaucoup plus cher que les solutions informatiques classiques comme les micro-ordinateursmicro-ordinateurs.

Un Automate programmable c'est quoi ?

Un appareil simple à utiliser, qui pilote lui-même les systèmes industriels. Il est réactifréactif, solidesolide, assure une maintenancemaintenance rapide. 

Un pilotage direct des processus 

L'automate programmable industriel ou API est un ordinateur qui pilote directement les systèmes de manutention, les chaînes de montage, etc,

sans qu'il soit besoin, comme autrefois, de recourir à des milliers de camescames et de relais. Comme son nom l'indique, l'automate programmable de sécurité ou APS est chargé des questions de sécurité. L"API revêt donc une signification très large et augure une nouvelle étape dans le domaine industriel. 

Des avantages multiples

L'APl présente des intérêts multiples :

  • il est réactif et obéit promptement aux informations qui lui livrent les capteurscapteurs,
  • il est solide et résiste aux températures, aux vibrationsvibrations, voire aux coupures d'alimentation.
  • il assure une maintenance facile et son redémarrage est rapide.

On peut ainsi le faire fonctionner sous des latitudeslatitudes et des environnements industriels différents, même pollués ou exposés à des parasitesparasites électromagnétiques. Il est parfaitement adapté aux exigences de la mondialisation et des firmes multinationales, voire aux contraintes des pandémiespandémies

Un Automate programmable comment ça marche ?

Le microprocesseurmicroprocesseur, en charge des connexions logiques et simultanément parfois des tâches de calcul, de temporisation et de comptage, est rattaché par le biais des liaisons BUS, à la mémoire et à l'interface E/S. S'il existe des types de fonctionnements asynchrones ou synchrones exclusivement par rapport aux entrées, la grande majorité des automates programmables sont synchrones pour les entrées comme les sorties. La réponse consécutive à la variation d'une entrée correspond à un ou deux temps de cycle et ce dernier dure cinq à quinze millisecondes. Il s'agit donc d'un appareil efficace. 

Deux catégories de mémoires 

L'automate possède deux grands genres de mémoires : 

  • la mémoire programme, parfois désignée sous le nom de mémoire mortemémoire morte ou ROM n'est utilisable qu'en lecture,
  • la mémoire vive ou RAM peut être utilisée sur le mode de la lecture et de l'écriture. Elle s'intègre dans le processus des entrées et des sorties.

Elle calcule les valeurs sur une échelle comprise entre zéro et un et les mémorise afin de les transférer sur les sorties.

Un Automate programmable à quoi ça sert ?

Un automate programmable peut remplir de multiples fonctions : 

  • commander des réservoirs, notamment d'eaux uséeseaux usées, parce qu'il est en mesure d'ouvrir ou de fermer des vannes,
  • piloter le refroidissement ou le réchauffement de matièresmatières premières, de liquidesliquides ou de réactifs, 
  • diriger des chariots automatiques, etc.

Les automates programmables (industriels) de sécurité, abrégés en APS ou APIS, sont utilisés pour piloter plusieurs ascenseursascenseurs, des circuits ferroviaires ou accéder à des parcs à risques.
Les API sont les héritiers du travail à la chaîne parce qu'ils démultiplient des séries de réflexes. Ils sont désormais omniprésents dans l'économie. Ils permettent de réaliser les produits finis, semi-finis voire de traiter des matières premières. On les retrouve dans les activités de services comme la logistique et la vente par correspondance ou encore dans le conditionnement de produits alimentaires. Ils périment quelque peu la division traditionnelle de l'économie en un secteur primaire, secondaire et tertiaire.