Le Surpass, un vélo électrique idéal pour la ville. © Futura
Tech

Prise en main du Surpass, un vélo électrique au rapport qualité-prix redoutable

ActualitéClassé sous :Vélo électrique , mobilité douce , Cdiscount

Avec son tarif affûté et ses prestations complètes, le Surpass  est l'un des best-sellers du moment. Futura a voulu en avoir le cœur net en enfourchant ce vélo électrique de ville.

Cela vous intéressera aussi

Les Français aiment de plus en plus le vélo, et en particulier le vélo à assistance électrique. L'année dernière, 515.000 VAE ont été vendus dans l'Hexagone, ce qui représente une progression annuelle de 29 % (source : USC). Il y a toutes les raisons de se réjouir de cet engouement, tant au point de vue de la santé que des comportements éco-responsables qu'il induit. L'autre bonne nouvelle, c'est que cette démocratisation du vélo à assistance électrique accélère grâce à des modèles de plus en plus abordables. Seulement voilà, il en va de ce marché comme des autres : tous les VAE d'entrée de gamme ne se valent pas, loin de là ! C'est pour cette raison que Futura s'est intéressé au Surpass. Vendu en exclusivité chez Cdiscount à 549 euros, ce vélo à assistance électrique destiné à un usage urbain rencontre un gros succès et se place comme un choix pertinent pour tous ceux qui veulent se mettre à la mobilité douce, que ce soit pour des déplacements quotidiens type « vélotaf » ou de la balade de loisir. Une promesse alléchante que nous avons voulu vérifier avec une prise en main en bonne et due forme.

Prêt à rouler en 10 minutes

Acheter un vélo sur Internet plutôt que chez un marchand de cycles peut susciter quelques appréhensions, surtout lorsqu'il s'agit de son premier vélo à assistance électrique. Sera-t-il expédié dans de bonnes conditions ? Y aura-t-il un travail de montage important et complexe à faire soi-même ? Comment les réparations sous garantie sont-elles prises en charge ?

Le Surpass nous a été livré par transporteur, emballé dans un carton solidement arrimé à la verticale sur une palette. En ouvrant le carton, nous avons pu constater qu'il était bien calé et protégé au niveau de toutes les parties exposées du cadre.

À l’ouverture du carton, on découvre le Surpass soigneusement emballé et protégé. © Futura

Le Surpass est livré quasiment prêt à rouler. Une fois les protections retirées, il ne reste plus qu'à monter les pédales, aligner le guidon et régler sa hauteur. Tous les outils nécessaires sont fournis dans le kit. Il nous a fallu moins de dix minutes pour que notre vélo soit prêt à faire ses premiers tours de roues, après avoir vérifié le gonflage des pneus et la hauteur de selle. Le constructeur recommande d'effectuer une charge complète avant la première utilisation, comme c'est le cas pour tous les vélos électriques. Pour notre part, nous conseillons de faire une petite vérification de tous les serrages (roues, guidon, freins, dérailleur...) après la première sortie puis au bout d'une centaine de kilomètres, ce qui est d'usage avec tous les vélos neufs. Cdiscount travaille avec un prestataire qui prend en charge les réparations prévues dans la garantie (deux ans pièces et main-d'œuvre), à domicile lorsque la situation géographique le permet, ou à proximité.

Un vélo qui a de l’allure

L'autre bonne surprise concerne le style élégant du Surpass. On ne peut que saluer l'effort apporté au design, avec une volonté de proposer une vraie signature esthétique là où nombre de VAE d'entrée de gamme sont d'une banalité confondante. La finition noir mat du cadre se marie harmonieusement avec le marron de la selle, des poignées et des flancs des pneus. Le Surpass est un vélo que l'on a plaisir à regarder et à enfourcher.

Le Surpass a un style très réussi. © Futura

Un montage et des finitions soignées

Ce vélo à assistance électrique nous a agréablement surpris par son niveau de finition et la qualité de son assemblage. Tout est bien ajusté, les passages de gaines ainsi que les soudures sont propres. Aucun grincement ou bruits parasites désagréables ne se font entendre lorsque l'on roule. C'est à la fois satisfaisant et rassurant. L'équipement est complet, avec éclairage AV/AR, béquille, garde-boue, porte-bagages et cache-chaîne. Pour la transmission, on trouve un ensemble dérailleur/manette Shimano, l'un des principaux équipementiers dans l'industrie du cycle. C'est un gage de fiabilité et l'assurance d'un entretien facile sur la durée grâce à la disponibilité des pièces de rechange. Les freins à disque assurent un freinage plus sécurisant et progressif que les freins classiques à patins, notamment par temps humide.

Le niveau de finition du Surpass Survaevillenoir est très satisfaisant au vu de son prix. © Futura

En selle !

Nous avons essayé le Surpass sur divers trajets urbains compris entre 3 et 15 kilomètres, avec des montées allant jusqu'à 7 %, ce qui est assez raide. Le fabricant annonce une autonomie de 40 kilomètres grâce à la batterie 10 Ah installée sur le porte-bagages arrière et qui peut être retirée. Cette distance maximale peut varier en fonction du profil du parcours et du mode d'assistance utilisé. Il y en a trois en tout (plus une coupure totale), le plus puissant stoppant l'assistance électrique lorsque l'on atteint 25 km/h (limite légale fixée en Europe). Bien entendu, rien n'empêche d'atteindre une vitesse plus élevée à la seule force de ses jambes. Le moteur électrique situé dans le moyeu de la roue arrière développe 45 Nm de couple. C'est suffisant pour assurer un démarrage facile, y compris en pente, dès le premier coup de pédale.

À l'usage, ce VAE nous a plu par son fonctionnement très silencieux. Le cadre à enjambement bas facilite l'installation et la descente du vélo. La position de conduite relevée favorise un pédalage fluide. La selle spacieuse et confortable absorbe bien les petites irrégularités de la route. Les commandes du boîtier d'assistance tombent naturellement sous le pouce gauche. L'afficheur LCD bien lisible indique le mode d'assistance engagé que l'on peut changer en appuyant sur le bouton idoine ainsi que le niveau de la batterie. L'éclairage s'active en pressant sur le bouton d'allumage et s'éteint de la même manière.

Le module de contrôle de l’assistance au pédalage est lisible et pratique. © Futura

La transmission Shimano à six vitesses propose un étagement cohérent pour un usage urbain. Nous avons pu pédaler sans jamais avoir à forcer de manière excessive et en affrontant sans peine des pentes assez prononcées. S'il ne vous permettra pas de grimper des cols de montagne, ce VAE Surpass vous accompagnera sans mal pour tous vos trajets urbains. De plus, le dynamisme du cadre permet de couper totalement l'assistance sur les portions plates et de pédaler avec un minimum d'effort. Double avantage : économiser la batterie dès que possible et en profiter pour faire un peu plus d'exercice. Nous avons aussi pu rouler à 100 % en « musculaire » sans trop de difficulté après avoir retiré la batterie. Cette dernière se recharge facilement sur secteur à l'aide du chargeur fourni, soit sur le vélo, soit n'importe où si on l'emporte avec soi.

La transmission Shimano à six vitesses est bien adaptée à l’usage urbain. © Futura

Un marquage antivol

Il va sans dire que l'investissement dans un bon antivol est indispensable. Mais il faut savoir que chaque Surpass est enregistré par la base de données Paravol qui associe le numéro de série du vélo à son propriétaire. Cette base de données est consultable par la communauté Paravol qui peut contribuer à retrouver un vélo qui a été dérobé.

L’avis de Futura

Le Surpass a largement dépassé nos attentes. À 549 euros, difficile de trouver plus complet et plus efficace pour qui cherche un vélo à assistance électrique pour ses déplacements en ville. Le Surpass est aussi plaisant à regarder qu'à utiliser et offre un rapport qualité-prix imbattable. D'autant plus qu'il y a moyen de réduire sensiblement la facture en cumulant l’aide d’État (plafonnée à 200 €) avec les primes allouées par les collectivités territoriales.

Article réalisé en partenariat avec les équipes de Cdiscount

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !