Les FreeBuds 4i de Huawei sont disponibles en trois coloris, avec un rouge que l'on ne retrouve pas dans les autres marques. © Futura
Tech

Test des Huawei FreeBuds 4i : des écouteurs True Wireless à petit prix sans trop de concessions

ActualitéClassé sous :Test écouteurs bluetooth , Huawei , Huawei FreeBuds Pro

-

Positionnés à moins de 100 euros dans le segment des écouteurs intra-auriculaires true wireless, les FreeBuds 4i de Huawei sont censés corriger les faiblesses du modèle précédent avec une qualité et des performances proches des modèles premium. Futura a pu les tester pour s'en faire une idée.

Les FreeBuds 4i de Huawei viennent corriger les défauts que l'on avait attribués au modèle précédent sorti en mai 2020. C'est en tout cas ce qu'affirmait dernièrement, lors de leur présentation, le chef produit de la marque en France. Pour le modèle sans fil le plus abordable de la marque, le grief le plus important était celui de l'autonomie. Celle-ci plafonnait alors à seulement trois heures. On reprochait également aux écouteurs un galet de rangement-recharge peu pratique et qui faisait « toc ». Alors que les FreeBuds 4i sont tout juste commercialisés, c'est le moment de vérifier si le constructeur chinois est parvenu à répondre à ces critiques.

Un boîtier nettement amélioré

Commençons par ce fameux boîtier de rangement. Ressemblant au classique galet que l'on trouve sur d'autres modèles, il est arrondi et dispose d'une embase pour rester stable une fois posé, contrairement à celui des FreeBuds 3i. Autre changement, les tiges des écouteurs s'enfoncent dans le boîtier alors que, pour le modèle précèdent, les écouteurs étaient stockés à l'horizontale dans celui-ci. Extraire les écouteurs du premier coup nécessite un peu d'entrainement, mais ce n'est pas non plus rédhibitoire.

Le boîtier arrondi ressemble à un galet et sa forme est parfaitement adaptée à la paume de la main. © Futura

Huawei souligne le côté premium de ce boîtier en plastique brillant. Dans les faits, cela ne ressort pas forcément, avec une charnière de capot présentant un petit jeu et un aspect brillant qui prend bien les traces de doigts ou adhère avec les fibres des poches de vêtements. Il présente l'avantage d'être fourni avec un long câble de recharge USB type C. Ce boîtier n'est pas compatible avec la recharge sans fil, privilège de la version Pro des écouteurs de la marque.

Pour ce qui est des écouteurs, leur design a également été revu. Les tiges sont plus courtes et plus fines. Ils sont également plus légers (5,5 g). Côté confort, ces 4i sont aussi faciles à porter que les AirPods Pro d'Apple. On les oublie totalement et, une fois en place, il est possible de courir avec sans devoir les ajuster. Bref, ils ne bougent pas. Pour convenir à la plupart des morphologies d'oreilles, Huawei fournit trois tailles d'embout.

Une autonomie qui fait plus que doubler

Les trois heures d'autonomie du modèle précédent étaient son gros point faible. Avec ses Freebuds 4i, celle-ci atteint désormais sept heures avec la réduction de bruit active enclenchée, ou dix heures sans elle. Ce sont les chiffres annoncés par le constructeur lors de la présentation, mais ils semblent se vérifier à peu de chose près dans les faits. En cas de faiblesse, la recharge rapide leur confère jusqu'à quatre heures d'autonomie en dix minutes. Cette autonomie devient alors l'un des principaux points forts des écouteurs.

Les tiges ont été affinées et intègrent des capteurs capacitifs qui permettent d’actionner les commandes. À l’intérieur des oreillettes se cachent des haut-parleurs de 10 mm. © Futura

Et le son ?

Avec des haut-parleurs de 10 mm, le constructeur promet une qualité sonore premium pour ses écouteurs. Il est vrai que, pour leur tarif, ces écouteurs délivrent un son plus que correct, même si l'on sent que le constructeur ajoute sa patte sur les différentes fréquences. Malgré cela, la restitution des basses et des aigus frise avec l'excellence de ce segment. Seule, la partie médium reste un peu trop mise en avant. À ce niveau de tarif, alors que l'on trouve des modèles aux sonorités généralement médiocres, le son est globalement surprenant.

La réduction de bruit active a été revue avec ce modèle. Elle est désormais adaptative et promet de réduire de 22 dB les bruits environnants. Dans les faits, cela fonctionne assez bien avec les bruits sourds, mais le son des voix reste présent. Bref, il ne faut pas s'attendre à se retrouver dans une bulle de silence total. Il est d'ailleurs possible de régler la réduction pour qu'elle rende audibles les voix et certains bruits. Pour ce qui est de l'utilisation en oreillette mains-libres, nous avons remarqué qu'il vaut mieux passer un appel dans un endroit calme. Certains sons ambiants qui viennent parasiter la discussion sont parfois mal filtrés. S'il s'agit de vent, sa neutralisation acoustique est également aléatoire.

Les commandes tactiles

Pour contrôler la lecture ou appliquer des réglages du bout des doigts, Huawei ne propose que le strict minimum. Un tapotement met en pause ou permet de prendre un appel. Un appui prolongé donne le choix d'activer l'un des deux réglages d'atténuation du bruit environnant ou de le désactiver. Pas de réglage de volume, ni de passage au titre suivant. Il est toutefois possible d'ajouter quelques réglages, mais toujours pas celui du volume, en installant l'application Huawei AI Life sur un mobile Android. Mais, attention, à moins de disposer d'un smartphone Huawei, il va falloir ruser car l'application disponible sur le Play Store n'est plus mise à jour et n'intègre pas la prise en charge des FreeBuds 4i. Il faut d'abord installer la galerie d'applications de Huawei puis, à partir d'elle, l'application AI Life. Il faut également nécessairement forcer l'installation de ces applications qui seront bloquées par le système de sécurité d'Android.

Les commandes tactiles sont très limitées. Pour les personnaliser, il faut installer l’application de Huawei, ce qui n’a rien de simple avec le bannissement de la marque de l’univers Google. © Futura

Après ces manipulations, on peut attribuer un peu plus de commandes à chacune des oreillettes, y régler l'atténuation de bruit, ou encore pouvoir contrôler précisément le niveau de charge de chaque écouteur et du boîtier. Évidemment, si vous êtes détenteur d'un smartphone de la marque, l'intégralité des réglages est immédiatement disponible, avec en bonus un jumelage rapide.

Disponibilité et coloris

Les Freebuds 4i sont disponibles depuis le 22 mars en rouge, blanc, noir. Ils sont proposés au prix de 99,99 euros. Une réduction de 20 euros est appliquée jusqu'au 25 avril.

L’avis de Futura

À 99,99 euros, voire 79,99 durant un mois, difficile de trouver mieux sur le marché des écouteurs true wireless en ce moment. Huawei a été attentif aux critiques émises sur les FreeBuds 3i et a corrigé le tir avec précision. Pour le coup, les écouteurs se rapprochent des modèles Pro sans les atteindre. À ce niveau de prix, ils rencontrent forcément des limites avec, par exemple, des réglages tactiles rudimentaires. Les écouteurs disposent aussi d'une réduction active du bruit qui n'est peut être pas la meilleure du moment, mais qui a le mérite d'être présente.

La note de Futura

On aime

  • L'autonomie de 7 heures et la charge rapide
  • Le petit prix avec un excellent niveau de performances
  • La bonne tenue en oreille et le confort des écouteurs

On n'aime pas

  • Les commandes tactiles rudimentaires
  • Les contraintes de l'installation de l'application Huawei AI Life
  • Le système d'atténuation des bruits environnants peu performant lors des appels
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !