Tech

Un prototype de tablette tactile à effet haptique chez Fujitsu

ActualitéClassé sous :technologie , tactile , Haptique

La société Fujitsu travaille sur une technologie qui permet d'éprouver des sensations tactiles sur une tablette grâce à des effets haptiques produits par des vibrations ultrasoniques. En faisant varier la friction entre l'écran tactile et le doigt de l'utilisateur, cette technique reproduit des sensations de relief et de rugosité. Fujitsu compte commercialiser cette innovation dès l'année prochaine.

Fujitsu a profité du Mobile World Congress pour présenter son prototype de tablette dont l’écran tactile délivre un effet haptique qui reproduit certaines sensations du toucher. Quatre démonstrations permettaient de ressentir les cordes d’un instrument de musique, les boutons d’une table de mixage de disc-jockey, la serrure d’un coffre-fort ainsi que la peau d’un crocodile. © Fujitsu Laboratories

Les écrans tactiles ont introduit un bouleversement dans les interfaces numériques, en les rendant plus intuitives et faciles à maîtriser. Mais un certain nombre de constructeurs et de laboratoires de recherche universitaires veulent aller plus loin en essayant de recréer la sensation du toucher correspondant à une texture ou une forme. L'objectif est de créer des interfaces encore plus réalistes qui pourraient notamment révolutionner le commerce en ligne. Imaginons par exemple que l'on puisse toucher la photo d'un vêtement et ressentir la texture du tissu. Ou encore taper sur le clavier numérique de sa tablette ou de son smartphone en ayant la sensation de vraies touches qui s'enfoncent. IBM est d'ailleurs convaincu que le sens du toucher sur les écrans tactiles arrivera dans les prochaines années.

Diverses solutions techniques sont actuellement testées, certaines jouant sur des vibrations, d'autres sur la force électrostatique (voir les travaux de Disney Research) ou des microcanalisations pour produire un relief en injectant un liquide. Reste que l'intégration et la consommation d'énergie posent problème. Cependant, Fujitsu Laboratories vient de réaliser une percée semble-t-il prometteuse. L'entreprise japonaise a dévoilé un prototype de tablette tactile à effet haptique capable de reproduire une variété de sensations de toucher. « Cette technologie produit des sensations tactiles, soit douces ou rugueuses, qui étaient jusqu'à présent difficiles à obtenir directement sur un écran tactile », affirme Fujitsu.

Ce schéma illustre le fonctionnement du système haptique développé par Fujitsu. À gauche, les vibrations ultrasoniques (ultrasonic vibrations) simulent une texture lisse ou douce (slippery texture) en créant une couche d’air à haute pression (high pressure layer of air) entre le doigt et la surface de l’écran. À droite, le système module les vibrations afin de recréer une texture rugueuse (rough texture) en alternant des zones de friction faible (low-friction zones, en gris) et des zones de friction forte (high-friction zones, en rouge). © Fujitsu Laboratories

Le système mis au point par Fujitsu Laboratories émet des vibrations ultrasoniques sous la surface de l'écran tactile. Cela crée un coussin d'air à haute pression entre la surface de l'écran et le doigt de l'utilisateur. Celui-ci a une sensation de glisse, un peu comme le palet sur une table de hockey à air comprimé. En modulant les vibrations, le système de Fujitsu parvient même à produire la sensation que l'écran est bosselé ou rugueux, ce qui permet d'associer ces effets à certaines textures.

Coussin d’air entre le doigt de la tablette et l’écran

Pour démontrer le fonctionnement de sa technologie, Fujitsu a profité du dernier Mobile World Congress, où il a présenté le prototype de sa tablette à effet haptique en proposant quatre démonstrations. La première consistait à jouer du koto, la harpe japonaise, en ayant la sensation d'en pincer les cordes. La deuxième démonstration consistait à jouer le disc-jockey en manipulant les disques sur une platine et les boutons d'une table de mixage. La troisième simulation visait à ouvrir un coffre-fort en tournant la serrure pour entrer la combinaison. Enfin, Fujitsu proposait de caresser un crocodile virtuel tandis que l'écran reproduisait la texture de sa peau. Autrement dit, cette technologie permet d'envisager le développement d'interfaces encore plus réalistes.

Si Fujitsu ne donne pas de détails techniques sur sa technologie, elle rappelle celle employée par le système Ultrahaptics dont nous avions parlé en octobre dernier. Mis au point par des chercheurs de l'université de Bristol, il utilise des transducteurs à ultrasons (comme ceux utilisés par les radars de recul des automobiles) qui stimulent les mécanorécepteurs cutanés. La différence est que Fujitsu est parvenu à intégrer sa technologie à un écran tactile. « En permettant une interaction plus réaliste et intuitive, la technologie tactile sensorielle de ce prototype offre un large éventail d'applications, notamment pour la présentation de produits dans des catalogues électroniques, sur des tablettes et d'autres terminaux, ainsi que des applications potentielles pour une grande variété de services », estime la firme japonaise. Celle-ci indique qu'elle va poursuivre son travail de développement afin d'étendre la palette d'effets de son système. Fujitsu vise une commercialisation à l'horizon 2015.

Cela vous intéressera aussi