Avec son système de filtration active, le masque de LG a une autonomie de huit heures. © LG
Tech

LG améliore son masque anti-covid connecté

ActualitéClassé sous :technologie , Coronavirus , masque anti-covid

Dévoilé il y a presque 10 mois, le masque anti-covid high-tech de LG revient sur le devant de la scène avec de nouvelles fonctions et des améliorations. Le masque est conçu pour la pratique sportive et sa commercialisation devrait débuter prochainement, notamment en Asie.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un dispositif pour tester l'efficacité des masques  Des chercheurs ont mis au point un dispositif simple et peu coûteux afin de tester l'efficacité des masques sur la rétention des gouttelettes. 

En octobre dernier, Futura relevait lors de l'IFA, la présentation d'un masque purificateur d'air conçu par LG. Équipé de trois ventilateurs, de capteurs et de deux filtres, il intégrait aussi des lampes UV-LED pour détruire les germes et certains virus, dont le tristement célèbre coronavirus actuel. C'est maintenant que le constructeur annonce que la date de sortie de ce masque baptisé PuriCare est prévue en août. Son prix n'est en revanche pas encore révélé et il ne sera disponible dans un premier temps qu'en Thaïlande. La marque profite des jeux olympiques d'été de Tokyo pour faire la promotion de ce masque qui est porté par l'équipe de la délégation thaïlandaise. C'est une façon de montrer que le masque peut être utilisé sans contrainte pour la pratique sportive en extérieur.

Un amplificateur de voix intégré

Par rapport à la première version dévoilée il y a une dizaine de mois, le masque est équipé d'un moteur moins imposant et plus léger. Un microphone, et un mini-amplificateur ont aussi été ajoutés. Cette combinaison associée à une technologie baptisée VoiceOn permet d'amplifier le son de la voix du porteur du masque pour qu'il puisse être clairement audible. Par ailleurs, la capacité de la batterie passe de 820 mAh à 1.000 mAh. Une capacité qui n'augmente cependant pas l'autonomie du masque, toujours limitée à huit heures. Il faut deux heures pour retrouver les 100 % de la batterie.

Si la marque met du temps à commercialiser ce masque, c'est sans doute parce qu'il doit passer des batteries de tests pour être homologué dans les différents pays du monde. En attendant, les concurrents sont déjà sur les rails, c'est notamment le cas de Razer avec son projet Hazel que Futura a plusieurs fois évoqué.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !