Après avoir traqué les déplacements aérien d’Elon Musk, l’actualité a poussé le jeune Jack Sweeney à suivre les jets privés des oligarques russes. © Capture d'écran
Tech

Un étudiant traque les avions des oligarques russes et de Vladimir Poutine

ActualitéClassé sous :technologie , avion , Conflit en Ukraine

Malgré la guerre en Ukraine et des sanctions économiques rudes contre la Russie, les oligarques russes continuent à sillonner les cieux à bord de leurs jets privés afin de mettre à l'abri ce qu'ils peuvent sauver de probables saisies. Un étudiant américain a créé un compte Twitter qui permet de suivre en temps réel leurs déplacements.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Découvrez XB-1, l'avion supersonique de Boom 

Alors que les troupes russes évoluent en Ukraine dans une guerre qui promet d'être longue, les effets des sanctions économiques fortes commencent à se faire ressentir du côté de la Russie. Les premiers visés sont les oligarques russes, des milliardaires qui déplacent en ce moment leurs yachts géants et autres avoirs pour tenter d'échapper aux saisies. Si les compagnies aériennes russes sont clouées au sol en raison de leur interdiction de se poser sur le sol de nombreux pays, ces milliardaires russes sillonnent toujours le monde à bord de leurs jets privés.

Il faut dire que ces derniers sont souvent immatriculés à l'étranger et peuvent passer outre les interdictions. En ce moment, ils sont très actifs dans les cieux et depuis dimanche, on peut suivre leurs allées et venues en temps réel sur un compte Twitter appelé Oliarch Jets. Le flux est totalement automatisé et a déjà notamment relevé plusieurs vols d'aéronef appartenant au milliardaire russe Roman Abramovich. Parmi eux, on compte un voyage en hélicoptère dans les Caraïbes ce lundi.

Des A319 utilisés comme jet privé

Ce traqueur ciblant les oligarques a été créé par Jack Sweeney, un étudiant de 19 ans qui avait déjà fait parler de lui en ayant également créé en juin 2020 un compte Twitter permettant de suivre les pérégrinations aériennes du jet privé d'Elon Musk, le patron de SpaceX et Tesla. Agacé par ce suivi, ce dernier avait proposé de lui donner 5.000 dollars pour fermer ce compte qu'il considérait comme un risque pour sa sécurité.

Il faut savoir que les données des vols commerciaux ne sont pas confidentielles. Elles sont accessibles au public au travers de plusieurs plateformes qui mettent en forme les données collectées par les transpondeurs des appareils. Tout comme pour les déplacements d'Elon Musk, l'étudiant a créé des bots qui viennent spécifiquement récupérer les données des aéronefs possédés par les oligarques.

Mais, sur le sol russe, contrairement aux avions du magnat américain, les données de vol des jets des oligarques sont moins précises étant donné que les informations de navigation aériennes sont plus difficiles d'accès sur ce territoire. D'après les relevés, il apparait qu'au lieu de jets d'affaires, plusieurs de ces milliardaires ont parfois la folie des grandeurs et utilisent des avions habituellement destinés aux vols commerciaux, comme par exemple des Airbus A319 ou des Boeing 787.

Le compte Twitter alimenté automatiquement par des bots, traque les avions des oligarques russes. © Twitter

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !