Tech

Un robot pour être là... où on n’est pas

ActualitéClassé sous :robotique , Irobot , téléprésence

Une galette à roulettes, munie d'une caméra et d'un téléphone, peut vous remplacer auprès de vos enfants ou de votre grand-mère : c'est ce que propose un fabricant américain de robots.

ConnectR amuse les enfants, les grands-parents et les animaux de compagnie que l’on a laissés seuls à la maison. © 2007 iRobot Corporation

Une entreprise américaine, iRobot, s'est lancée depuis plusieurs années sur un filon juteux : les robots domestiques. Son premier modèle, un aspirateur autonome baptisé Roomba, a fait un tabac et la gamme s'est depuis étoffée. Scooba nettoie les sols intérieurs et Dirt Dog les garages et les terrasses, tandis que Verra s'occupe de la piscine.

Roomba n'est pas le premier robot-aspirateur et il n'est pas non plus le dernier. D'autres sociétés explorent désormais cette niche en expansion. Les produits se multiplient et, pour en avoir la liste exhaustive, il faut désormais lancer sur le Web un moteur de recherche ou un comparateur de prix.

Les deux derniers produits de iRobot méritent toutefois un petit arrêt sur image. Le premier, Looj, vaut par son originalité : cet appareil à chenilles d'une cinquantaine de centimètres de long a comme unique spécialité le nettoyage de gouttière. Installé sur son lieu de travail, il avance tout seul en évacuant feuilles et débris à l'aide d'une sorte de brosse tournante portant deux solides lames de caoutchouc. Parvenu à l'extrémité, il revient en reculant : même pas besoin de bouger l'échelle...

Looj se glisse dans une gouttière et en expulse tout ce qu’elle contient. © 2007 iRobot Corporation

Coucou c’est nous

Plus novateur, ConnectR ressemble à un aspirateur Roomba mais lui n'a aucune utilité concrète. Manœuvrable à distance via Internet et, sur place, une liaison Wi-Fi, il est muni d'une caméra orientable. L'utilisateur, devant son micro, peut le déplacer à loisir dans la maison et espionner tout ce qui s'y trouve (sans pouvoir toutefois franchir les escaliers ni la glissière de la terrasse ou du balcon). Mais ConnectR n'est pas discret et ne cherche pas à voir sans être vu. Comme l'explique iRobot sur son site, papa ou maman, grands voyageurs ou travaillant au bout du monde, peuvent ainsi faire coucou à leurs enfants, qui verront l'engin se déplacer sur la moquette et venir vers eux en allumant quelques lampes.

Grâce à une ligne téléphonique (sur IP, bien sûr), enfants et parents pourront se parler (mais le robot n'a pas d'écran et, pour les images, ne fonctionne donc que dans un seul sens). De même, obligeamment installé chez les grands-parents, ConnectR permettra à la famille trop occupée de manifester sa présence sans se déranger. Le site avance une troisième utilisation : venir tenir compagnie à l'animal laissé à la maison.

A l'inverse, on peut permettre à des amis de rendre ainsi des visites virtuelles inopinées. Dix personnes peuvent en effet disposer d'un code pour manipuler ConnectR à distance et débarquer dans le salon à l'improviste.
Enfin, en bon robot domestique, quand personne n'a besoin de lui, il peut se garer dans son coin pour ne pas gêner et se rendre tout seul vers une prise électrique pour faire le plein de sa batterie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi