Le robot barman a fait ses premières armes lors d'un concert de musique à Nice en juillet 2018. © Majordam

Tech

Opty, le robot barman le plus rapide du Sud

ActualitéClassé sous :robotique , bras robot , Bras robotique européen

Des étudiants de l'Epitech de Nice ont développé Opty, un robot barman autonome capable de servir une bière quatre fois plus vite qu'un humain. Ils destinent ce robot aux événements à forte affluence pour régler les problèmes des files d'attente lors de la vente de boissons.

Le patron du bar s'appelle Opty. Il n'est pas très bavard, ne sert qu'une seule boisson, mais il le fait avec une efficacité redoutable, puisqu'il est capable de débiter une bière en neuf secondes, commande et paiement compris, soit quatre fois plus vite que dans n'importe quel bar.

Opty est en réalité un bras robotisé conçu par Majordam, une startup montée par des étudiants d'Epitech Nice. Le bar de 1,7 m² et son bras sont capables de servir 400 bières à l'heure. « Nous avons mis deux ans pour développer la version la plus efficace d'un bar autonome », explique Maxime Gallo, l'un des cinq créateurs de ce robot serveur. À l'origine, il s'agissait d'un simple projet de fin d'étude, mais aujourd'hui, ce bar est devenu le fer de lance d'une véritable société dont l'objectif est de fournir aux brasseurs et aux organisateurs d'événements le bar le plus efficient au monde.

C'est un pari gagnant, puisque Opti a livré ses premières mousses pour le brasseur Carlsberg, lors d'un concert de Beyoncé et Jay-Z à Nice en juillet 2018. Passé l'effet « waouh », le robot a également séduit par sa vélocité et sa capacité à réduire les problèmes des files d'attente qui peuvent décourager les consommateurs. « Depuis, nous avons amélioré le robot et développé une version plus compacte et encore plus rapide pour des coûts moindres », a précisé Maxime Gallo à Futura.

Les créateurs près de leur bar robotisé lors du concert niçois Beyoncé et Jay-Z, à Nice en juillet 2018. © Majordam

Compact et redoutablement efficace

Le bar est doté d'un terminal de paiement, d'un distributeur de verres, d'un stock de fûts de bière et d'un « Back-Office » destiné au gérant. Ces anciens étudiants de l'Epitech sont tous développeurs et ont programmé le code du système de communication du bras robotisé en C++. D'autres langages ont aussi utilisé pour faire dialoguer entre eux les différents éléments du bar. « C'est notamment le cas du Back-Office », souligne Maxime Gallo. Le bras robotique provient de la société Yaskawa.

Pour les créateurs d'Opty, le côté économique et efficient de ce bar est important pour séduire les partenaires. Les étudiants avaient déjà remarqué que le prix des bras robotiques décroît progressivement. « Il semble évident que dans les années à venir ils deviendront fortement concurrentiels », précise Maxime Gallo. Et surtout, outre sa rapidité d'exécution et sa compacité, Opty est extrêmement compétitif en comparaison d'un bar classique. En prenant l'exemple d'un bar de 8 m² avec deux serveurs et un débit d'environ 240 bières à l'heure sur un festival, les membres de Majordom montrent que quatre de leurs robots sont capables d'en servir 1.600 pour la même surface occupée. Reste qu'Opty n'est toujours pas très bavard comme barman...

Article réalisé en partenariat avec les écoles du groupe Ionis, dont Epitech. 

  • Des étudiants de l'Epitech de Nice ont mis au point un bar robotisé.
  • Il est capable de servir une bière en moins de 10 secondes, commande et paiement compris.
  • Le bar robotisé est destiné aux grandes manifestations événementielles.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !