Comment créer un pays imaginaire en quelques jours à partir d’un simple tweet ? Futura vous explique le cas d'école du Listenbourg, un pays inventé de toutes pièces par la communauté des Twittos.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Cette IA incruste des effets étonnants dans un paysage La chercheuse Zhengxia Zou, de l'université du Michigan, a récemment créé une intelligence artificielle capable de modifier un paysage du tout au tout en incrustant des effets étonnants dans le ciel. © Zhengxia Zou

Listenbourg, c'est le mot tendance du moment sur Twitter. Et le Listenbourg, c'est le nom d'un pays fictif qui s'est construit une identité complète, ou presque, en quelques jours seulement grâce à l'imaginaire de la communauté de Twitter. Ainsi, le Listenbourg dispose de tous les apparats d'un État, avec des ministères, un parlement, un drapeau et son hymne. Peuplé par 49 millions d'habitants, le pays se trouve à l'ouest de l'Espagne et du Portugal avec lesquels il partage une frontière commune. Même les images satellitaires viennent prouver son existence et le pays a aussi une riche histoire et bien entendu, une culture.

Cette vaste blague provient d'un pari lancé sur Twitter le 30 octobre. Des Twittos souhaitaient piéger les Américains qui sont généralement mauvais pour identifier les pays outre-Atlantique sur une carte. L'un d'eux, appelé @gaspardooo, a imaginé ce nom de Listenbourg et, aussitôt, une armée de Twittos s'est mis à développer tout ce qui peut caractériser un véritable pays.

 

Tout est parti de ce simple tweet montrant un pays qui n’existe pas pour se moquer de l’inculture géographique des Américains. © Twitter

Ainsi, les comptes Twitter des ministères sont nés, ceux des partis politiques aussi, une monnaie, « le Lis » avec son cours officiel, a été inventée. On trouve aussi de nombreuses explications sur les sites touristiques et historiques du pays. Le volet historique est d'ailleurs assez détaillé, avec l'évocation d'une seule guerre victorieuse contre la France en 1661. Une défaite tellement honteuse qu'elle n'est même pas relatée dans les livres d'histoire de France.

Le pays compte cinq provinces avec ses capitales régionales. La capitale est Lurenberg. Les Twittos ont même imaginé les noms de 35 départements. © Twitter

Et Twitter créa le Listenbourg en quatre jours

Les Twittos ont aussi inventé une capitale, Lurenberg, un découpage géographique et politique par région, et sont en train de créer une langue, le listenbourgeois. Il y a même un club de foot officiel, un orchestre symphonique national. Le tissu économique est en plein développement, avec des entreprises, des sociétés de transports publics, des marques, des médias...

Mieux encore, le pays a même créé son propre réseau social : Facebourg. Tout cela en à peine une poignée de jours, c'est encore plus fort que dans la Bible ! Ce pays imaginaire est ce que l'on appelle un « lorelore ». C'est une expression bien connue dans le monde des jeux vidéo. Il s'agit généralement des univers virtuels plus ou moins élaborés dans lequel évoluent les personnages ; cependant, dans ce cas, l'objectif principal est justement de donner le plus de consistance à ce pays imaginaire. Et le succès a totalement échappé à son initiateur, puisque le compte officiel du pays qui est dirigé par le fameux @gaspardooo compte déjà autour de 36 600 followers cinq jours après sa création.

Alors la création d'un tel lore fait réagir et de nombreuses marques et personnalités cherchent à faire partie du jeu, souvent pour réaliser leur autopromotion. C'est notamment le cas de certains politiciens. Un comportement que la communauté des Twittos ne tolère pas. Pour ce qui est de la blague d'origine, c'est-à-dire piéger les Américains pour pointer leurs carencescarences en géographie, cela n'a pas encore pris. Pour le moment, le Listenbourg n'est pas vraiment relayé par les médias américains et les Twittos des États-Unis qui l'évoquent ne semblent pas tomber dans le panneau.