Aux possesseurs d'un smartphone Android, Google envoie des alertes sur des raids aériens à venir. © Samuel F. Johanns
Tech

Guerre en Ukraine : comment Google aide les habitants

ActualitéClassé sous :Internet , Google , Conflit en Ukraine

Alerte des raids aériens et indications de lieux d'hébergements sont au programme des changements effectués par Google pour les Ukrainiens. Au jour le jour, le géant américain est obligé de s'adapter au conflit en Ukraine tout en suspendant un grand nombre de ses activités en Russie.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Nos villes en timelapse grâces à Google Earth  Découvrez comment les villes du monde entier ont changé depuis 1984 grâce à une vidéo mondiale en accéléré. 

Alors que la Russie censure au maximum les réseaux sociaux, et que des géants comme Instagram, Facebook ou encore Twitter sont contraints, à la volée, de modifier leurs fonctions ou leurs conditions d'utilisation, Google a choisi de venir en aide aux habitants en Ukraine. Après avoir désactivé la fonction Info trafic en temps réel par mesure de sécurité, la firme a mis en place un système d'alerte qui vient compléter les sirènes de raid aérien dans le pays.

Cela concerne pour l'instant uniquement les utilisateurs d'Android, et c'est un système de notifications automatiques. « De manière tragique, des millions de personnes en Ukraine comptent désormais sur les alertes de frappe aérienne pour tenter de se mettre en sécurité, écrit Google dans un communiqué jeudi. Ce travail vient compléter les systèmes d'alerte de raid aérien existants du pays et il est basé sur les alertes déjà émises par le gouvernement ukrainien. »

Comment trouver un hébergement en Pologne ou dans un pays voisin ?

Cette annonce intervient au lendemain du bombardement d’une maternité et d'un hôpital pour enfants dans la ville de Marioupol, dans le sud de l'Ukraine. Dans son communiqué, Google explique aussi qu'il développe une fonction pour permettre aux propriétaires d'hôtels dans les pays autour de l'Ukraine d'indiquer s'ils offrent des hébergements gratuits ou à prix réduit aux réfugiés fuyant leur pays. « Au fur et à mesure que nous compilerons ces informations au cours des prochaines semaines, nous permettrons aux gens de trouver rapidement ces lieux dans le moteur de recherche et sur Maps », poursuit Google.

Même si le moteur de recherche, YouTube et Gmail fonctionnent toujours en Russie, le géant américain précise qu'il y a suspendu l'affichage des annonces Google, ainsi que la grande majorité de ses activités commerciales comme les nouvelles inscriptions à ses services de Cloud et les fonctions de monétisation pour les utilisateurs de YouTube en Russie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !