Samsung proposait déjà un assistant virtuel intégré à ses smartphones baptisé S Voice. Son successeur nommé Bixby se veut plus pertinent et ouvert dans ses interactions. © Kentoh, Fotolia

Tech

Le Galaxy S8 intégrera Bixby, l'IA de Samsung qui veut avoir réponse à tout

ActualitéClassé sous :intelligence artificielle , Samsung , galaxy s8

Samsung travaille sur un assistant virtuel prénommé Bixby qui devrait faire son arrivée cette année avec le smartphone Galaxy S8 et plus largement sur tous les appareils connectés de la marque.

Depuis son rachat de Viv Labs, à l'origine d'un assistant virtuel particulièrement réactif au langage naturel, Samsung a le projet d'équiper ses futurs appareils connecté d'une intelligence artificielle (IA). Elle devrait finalement s'appeler « Bixby » et être inaugurée sur le smartphone Galaxy S8 attendu dans les prochaines semaines. La concurrence promet d'être rude avec Google Assistant, Siri (Apple), Alexa (Amazon) et Cortana (Microsoft).

C'est le site néerlandais Galaxy Club qui a le premier publié une capture d'écran d'une page consacrée au paiement par mobile sur le portail sud-coréen de Samsung sur laquelle apparaît, dans un menu déroulant, le nom Bixby. Il y est également fait mention de « Pay Mini », une future solution de paiement maison dédiée au mobile.

Bixby dans les téléviseurs et les réfrigérateurs Samsung

En fait d'intelligence artificielle, la marque sud-coréenne veut créer un assistant virtuel capable de proposer des offres et des recommandations appropriées. Il ne s'agit pas uniquement d'en équiper ses futurs smartphones, mais aussi tous les autres appareils connectés de la marque (téléviseurs, réfrigérateurs, etc.).

À la différence des systèmes existants, la technologie développée à l'origine par Viv Labs ne propose pas de réponses préprogrammées. Elles les écrit elle-même au fur et à mesure des requêtes, plus ou moins complexes, formulées en langage naturel. De fait, l'IA devient de plus en plus pertinente avec le temps.

De l'intelligence artificielle à portée de main chez soi, voilà ce que promettent déjà Amazon et Google avec Echo et Home, leurs assistants vocaux domestiques connectés, disponibles essentiellement aux États-Unis pour l'instant. Google Home est une enceinte à commande vocale qui permet de faire appel à Google Assistant dans n'importe quelle pièce de la maison pour jouer de la musique, connaître le temps qu'il va faire le lendemain ou bien encore régler son thermostat connecté.

La capture d’écran publiée par le site néerlandais Galaxy Club montre une page sur le portail sud-coréen de Samsung sur laquelle apparaît le nom Bixby. © Galaxy Club

L'enceinte connectée d'Amazon arrive en Europe

Lancé en 2014, Amazon Echo fait désormais figure de pionnier et fonctionne exactement sur le même principe, son intelligence artificielle Alexa aux commandes cette fois-ci. D'abord réservée aux Américains, cette enceinte connectée commence à être distribuée un peu partout dans le monde, comme en Europe, au Royaume-Uni et en Allemagne mais pas encore en France. Ici, ces assistants intelligents pourraient très bien devenir partie intégrante des prochaines générations de box (une spécificité bien française).

À noter enfin que l'intelligence artificielle a été l'une des vedettes du dernier CES de Las Vegas (États-Unis) qui vient de fermer ses portes avec l'annonce de l'intégration d'Alexa, Google Assistant et même Cortana dans une multitude d'appareils connectés et dans les voitures de plusieurs constructeurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Interview : comment est née l'intelligence artificielle ?  L’intelligence artificielle vise à mimer le fonctionnement du cerveau humain, ou du moins sa logique lorsqu’il s’agit de prendre des décisions. Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l’IIM (Institut de l’Internet et du multimédia), nous explique l'origine de ces recherches.