Pour filmer dans des cascades ou sous l'eau, cet Américain a construit un drone étanche capable d’évoluer à la façon d’un sous-marin. Il vient de diffuser une vidéo spectaculaire des capacités de son drone.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce drone est autant à l’aise dans les airs que sous l’eau Des chercheurs de l’université Johns-Hopkins, aux États-Unis, ont développé un drone intégralement étanche capable de rester de longues périodes sous l’eau pour ne sortir que lorsqu’il en a besoin. Découvrez en vidéo cette étonnante innovation.

Croyez-en notre expérience, les drones et l'eau, cela ne fait pas bon ménage. À proximité immédiate d'une surface liquideliquide, les capteurscapteurs de positionnement du drone ne parviennent pas à retrouver leurs références et l'aéronefaéronef peut faire un plongeon brutal et tout aussi fatal. Alors voir un dronedrone s'immerger et en ressortir pour réaliser des vidéos en mode FPV, c'est assez exceptionnel.

C'est pourtant le genre de séquence qu'un pilote de drones FPV qui se fait appeler Blastr a réalisé. Le drone fonce vers une cascade, se retourne et plonge en suivant la chute d'eau. Sous l'eau, il évolue dans l'univers sous-marinsous-marin à proximité de la cascade, pour ressortir de l'eau et redécoller pour réaliser une série d’acrobaties.

Alors évidemment, si la vidéo est impressionnante à visionner, de l'aveu du télépilote lui-même, l'exercice est très difficile à réaliser. La constructionconstruction des deux drones employés pour cette vidéo spectaculaire a également été compliquée et de nombreux essais ont été réalisés pour parvenir à réaliser cette séquence de façon fluide.

Ces images exceptionnelles sont tournées avec deux drones étanches faits maison à partir d'un châssis Deep6 de la marque Deep Design. Ces drones FPV peuvent plonger dans l’eau et en ressortir pour réaliser des acrobaties aériennes, mais c’est loin d’être simple. © Blastr, YouTube

Des drones étanches à concevoir et assembler

Outre les drones sous-marins, mais qui ne peuvent pas voler, il existe aussi des modèles capables de tolérer l'eau, comme le Splash drone qui peut voler sous la pluie et tomber dans l'eau ou s'y poser sans défaillir. Futura avait aussi pu tester le drone PowerEgg de PowerVison qui supporte l'eau, mais aucun drone commercial n'est prévu pour naviguer sous l'eau et en ressortir.

C'est encore moins le cas des drones FPV, c'est-à-dire avec une vue subjective de la caméra du drone retransmisse dans un casque. Il existe cependant ce que les adeptes du FPV appellent des « frames » étanches conçus pour aller sous l'eau. Deux marques en proposent, il s'agit de Deep Design et de DeX Hydro. Par exemple, l'Hydro H est constitué de fibre de carbonefibre de carbone et coûte 200 euros.

Attention, il ne s'agit pas du prix du drone prêt à l'emploi, mais d'un châssis étanche livré nu. Il est donc nécessaire de choisir et d'assembler les composants du drone et d'ajouter une caméra. Avis aux amateurs et aux plus téméraires...