Pour protéger la nature et sensibiliser les touristes, la WWF a ajouté une option sur Instagram. Hélas, elle est peu utilisée... © DR

Tech

Drôle de tech : de la triche aux échecs, un simulateur de vol à l'hôtel et Instagram au secours du tourisme de masse

ActualitéClassé sous :Drôle de Tech , switch , WWF

Pendant que certains cherchent de la fraîcheur, d'autres se cachent dans les toilettes pour tricher en pleine compétition, ou vont à l'hôtel pour s'essayer à un simulateur de vol. Et que dire de ces centaines de millions de personnes qui croient encore aux extraterrestres...

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Quand tous les passagers d’un avion repartent avec une Nintendo Switch

Partis en direction de San Diego où se tenait le « Comic-Con », salon international de la pop culture, les passagers de ce vol en provenance de Dallas n'ont pas dû être plus surpris que cela d'assister à une animation orchestrée par Nintendo dans leur avion, animation consistant à jouer au nouveau Super Mario Maker 2 sur une Switch. La surprise a par contre était totale quand on leur a annoncé qu'ils repartaient tous avec la console portable et un exemplaire du jeu. Avec ce cadeau d'une valeur totale de 350 euros, le trajet est amorti.

Ce cadeau célébrait un partenariat entre la SouthWest Airlines et Nintendo. © DualShockers

Une chambre d’hôtel dotée d’un simulateur de vol

Pour fêter son quinzième anniversaire, le Haneda Excel Hotel Tokyu situé dans l'aéroport éponyme de Tokyo a tenu à marquer le coup en installant un simulateur de vol dans une de ses chambres d'hôtel. L'appareil ne peut être utilisé qu'en présence d'un spécialiste, mais pour 234 dollars, vous pourrez donc louer cette « Superior Cockpit Room » et entrer dans la peau de celui qui pilote l'avion que vous vous apprêtez à prendre.

L'histoire ne dit pas si on peut atteindre le 7e ciel... © Haneda Excel Hotel Tokyu

La WWF passe par la géolocalisation sur Instagram pour alerter sur les dangers du tourisme de masse

« La géolocalisation sur Instagram des lieux préservés met en péril la biodiversité. » C'est en partant de ce constat que l'association WWF a décidé d'ajouter dans les paramètres de géolocalisation du réseau social l'option « I Protect Nature » (« Je protège la nature »), avec une adresse renvoyant au siège de WWF France, près de Paris. Un petit geste qui permet d'alerter sur les dangers du tourisme de masse et l'augmentation drastique de la fréquentation de certains lieux préservés avant le développement d'Internet. L'opération rencontre toutefois peu de succès : depuis son lancement le 16 juillet, cette géolocalisation fictive a été utilisée moins de 1.000 fois.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by WWF France (@wwffrance) on

Un champion des échecs pris en flagrant délit de triche sur son téléphone

« J'ai tout simplement perdu la tête. » Trois ans après Gaioz Nigalidze, Igors Rausis, célèbre joueur d'échecs de 58 ans lui aussi détenteur du titre de grand maître international, a à son tour été épinglé pour avoir dissimulé son téléphone dans les toilettes d'un tournoi qui se tenait il y a quelques jours à Strasbourg. Pris en flagrant délit - photo à l'appui - le Lettano-Tchèque a avoué au Times avoir utilisé un logiciel pour tricher lors d'une partie, « qui sera sa dernière » a-t-il assuré, honteux. La preuve pour la fédération internationale d'échecs que ses soupçons concernant l'amélioration notable de ses performances, n'étaient pas infondés.

Sur le smartphone, un logiciel pour contrer les coups de son adversaire. © Times

Presque deux millions de personnes se donnent rendez-vous à la zone 51 sur Facebook

Matty Roberts, un étudiant californien, a créé au début du mois un évènement sur Facebook donnant rendez-vous aux utilisateurs du réseau social dans la zone 51, base militaire secrète qui abriterait des extraterrestres depuis les années 1950 selon certains conspirationnistes. L'objectif : « prendre d'assaut la zone 51 » pour aller les voir, en courant « comme dans Naruto [du nom d'un célèbre manga], pour aller plus vite que les balles ». Un rendez-vous délirant fixé le 20 septembre prochain, auquel presque 2 millions de personnes ont déjà répondu présent. Succès dont Matty Roberts aimerait finalement se servir afin de mettre sur pied un festival de musique. Un « apéro géant » 2.0.

Abonnez-vous à la lettre d'information Drôle de Tech : une sélection insolite de l'actualité Tech de la semaine.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi