Pour mieux se signaler auprès des voitures et des scooters, Ford a imaginé une veste intelligente avec des smileys mais aussi des clignotants. © Ford

Tech

Drôle de tech : il piège Google Maps avec des smartphones, une veste intelligente pour cyclistes, le film des frères Lumière remis au goût du jour

ActualitéClassé sous :Drôle de Tech , cinéma , cycliste

Une semaine variée pour Drôle de tech avec cet artiste qui promène 99 smartphones dans la rue pour piéger Google Maps. Un autre artiste a décidé de ne piéger personne mais de moderniser la célèbre arrivée du train en gare de La Ciotat, le premier film des frères Lumière. Plus pratique au quoditien, cette veste pour cycliste équipée de LED pour mieux se signaler sur les routes, mais aussi révéler son humeur avec des émojis.

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Ford développe une veste recouverte de LED pour cyclistes

Le nombre d'accidents à vélo augmente mécaniquement avec celui du nombre de cyclistes, posant la question de leur place sur la route, parmi les voitures et les deux-roues motorisés. Ford propose un début de réponse avec ce prototype de veste recouverte de LED offrant la possibilité à son propriétaire de mettre ses clignotants, ainsi que... de diffuser des emojis. Pour « révolutionner la communication des usagers de la route » se justifie le constructeur dans une vidéo promotionnelle. On retiendra surtout l'idée des clignotants.

Une veste qui pourrait sauver des vies. © Ford

Le premier film des frères Lumière remastérisé en 4K

En 1896, les frères Lumière filmaient l'arrivée d'un train en gare de La Ciotat, une séquence mythique considérée comme le premier film de l'histoire. Cent vingt-quatre ans plus tard, le dénommé Denis Shirvaev l'a remastérisée en 4K et 60 images par seconde. Le compte Deoldify s'est ensuite chargé d'apporter de la couleur à cette vidéo pour un rendu encore plus bluffant. Même si la plus bluffante des versions reste finalement celle de 1896... en attendant celle en réalité virtuelle.

Cela dure moins de 50 secondes, et c'est pourtant une œuvre pionnière pour le cinéma d'aujourd'hui. © Deoldify

99 téléphones pour hacker Google Maps

Si Google Maps parvient à repérer qu'une rue est bouchée, c'est grâce à l'activité des téléphones des automobilistes. Peut-on alors se servir de quelques smartphones pour feindre un embouteillage ? L'artiste berlinois Simon Weckert a prouvé que oui, en promenant 99 appareils dans une rue de sa ville et en observant que celle-ci était signalée en rouge sur l'application. « Cela a un impact dans le monde physique, vu que ça incite les véhicules à emprunter une autre route », explique-t-il pour résumer cette expérience réalisée... devant le siège allemand de Google !

Piéger Google Maps en promenant des téléphones, c'est possible, et ça démontre combien la géolocalisation reste perfectible. © Simon Weckert

Une intelligence artificielle pour régler des conflits

Depuis le 1er janvier 2020, les litiges d'un montant inférieur à 5.000 euros doivent obligatoirement faire l'objet d'une médiation avant d'être étudiés devant un tribunal. Le site justice.cool et son intelligence artificielle peuvent vous permettre de régler cette étape sans l'aide d'un représentant de justice. Ainsi, après le remplissage d'un questionnaire concernant le litige, le site vous donne un score de médiation en le comparant à la jurisprudence en la matière. S'ensuit un échange de messages entre les deux parties, modéré par cette intelligence artificielle qui fera le tri entre émotions et faits pour, in fine, rédiger une proposition d'accord ayant valeur juridique. S'il est signé, une plateforme de paiement permet de régler l'aspect financier du litige, sinon, c'est une preuve de tentative de médiation auprès d'un tribunal.   

Si l'évaluation est gratuite, la médiation est facturée 36 euros. © Futura

Une boîte pour vérifier l’authenticité de sneakers

À l'heure où le business des sneakers explose, quelle précieuse idée que celle d'Entrupy, start-up couvée par le géant du luxe LVMH : pouvoir vérifier l'authenticité d'une paire de chaussures en quelques secondes en la plaçant simplement dans une boîte. Pour l'instant, seule les paires de Nike et Adidas peuvent être passées au crible, mais l'entreprise, qui propose le même service pour des sacs à main, espère vite pouvoir élargir le catalogue.

Une méthode pour détecter les contrefaçons et éviter les arnaques. © Entrupy

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information Drôle de Tech : une sélection insolite de l'actualité Tech de la semaine. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !