Moins haute et plus adaptée aux sportifs que la célèbre Nike MAG, la Nike Adapt BB sera portée pour la première fois mercredi 17 janvier lors de la rencontre NBA entre les Raptors et les Celtics. © Nike

Tech

Nike Adapt BB, la chaussure qui fait ses lacets toute seule

ActualitéClassé sous :technologie , Nike , basket-ball

Portée par Michael J. Fox, la Nike HyperAdapt va sortir dans une version dédiée au basket. Vendue 350 euros à partir du 17 février, Nike Adapt BB se lace automatiquement grâce à des petits boutons sur la semelle ou... une application installée sur son smartphone.

1989-2019. Trente ans après la sortie de Retour vers le futur II, Nike lance à grande échelle la version basket de sa chaussure qui se lace automatiquement, portée dans le long-métrage par Michael J. Fox. Annoncée en 2015 dans la version Nike MAG avec une tige très haute comme dans le film, puis sortie en 2016 à un prix exorbitant (700 dollars), la Nike Adapt BB sera portée mercredi par un joueur NBA dans un match officiel. Il s'agira de Jayson Tatum, jeune vedette des Celtics, et ce sera face à Toronto.

Par rapport au modèle porté dans le film et commercialisé en 2016, il s'agit d'une version tige moyenne, plus grand public, et surtout adaptée au basket. Le principe reste le même : les lacets sont remplacés par un système de câbles, contrôlables de deux manières différentes : soit avec deux boutons situés sur le côté de la chaussure, soit en utilisant une application disponible sur son smartphone. À l'intérieur de la chaussure, un petit moteur qui permet de lacer automatiquement la chaussure mais aussi de régler au mieux le serrage. L'intérêt des boutons et de l'appli ? Ils gardent en mémoire les réglages du joueur ou de l'acheteur, et la chaussure applique le laçage idéal. Le tout fonctionne grâce à une batterie qu'il faut évidemment recharger régulièrement.

Bientôt des modèles pour femmes et les plus petits

Pour le lancement officiel, il faudra attendre le 17 février prochain, date du All-Star Game NBA, plus gros évènement de la saison qui réunit les meilleurs joueurs de chaque conférence. Pour le prix, ce sera sans surprise cher : 350 euros. Aucune chaussure de basket n'est à ce tarif actuellement, mais c'est le prix de l'innovation et d'un concept tiré d'un film culte.

« C'est comme les téléphones et les autres innovations technologies qui sont très chères lorsqu'elles apparaissent », se défend Tinker Hatfield, célèbre designer de l'équipementier, aujourd'hui vice-président, interrogé par ESPN. « Plus nous continuons à concevoir et à travailler sur ces moteurs, plus ils rétrécissent, plus nous pourrons les adapter à davantage de tailles pour qu'elles conviennent mieux aux femmes, et peut-être aussi aux enfants. Nous pourrions également adapter d'autres chaussures à cette technologie. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi