Quel goût a le pain une fois passé par la stratosphère ? La réponse dans ce Drôle de Tech. © Tom Scott

Tech

Drôle de Tech : des policiers prêts à tout, le goût du pain dans la stratosphère et des grandes oreilles à Pékin

ActualitéClassé sous :Drôle de Tech , retouche photo , intelligence artificielle

Dans le viseur de Drôle de Tech cette semaine, une IA très douée en retouche de photos, une chasse high-tech contre les excités du klaxon à Pékin, une curieuse expérience gustative pour savoir quel goût a le pain dans l'espace, des policiers vraiment prêts à tout pour faire parler un smartphone et un pilier de comptoir plus vrai que nature. Go !

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer. 

Cette IA peut restaurer les photos abîmées

Des chercheurs travaillant pour Nvidia ont mis au point une technique d'apprentissage profond, capable de reconstruire une image altérée comportant des trous ou des pixels manquants. Plus surprenant encore, cette intelligence artificielle permet aussi de supprimer certains éléments d'une image et de la reconstituer sans que l'on s'aperçoive de la modification. Nvidia précise que son programme peut gérer des vides de n'importe quelles forme, taille et distance par rapport aux bords de l'image. Un outil qui, toujours selon le fabricant de processeurs graphiques, pourrait être intégré dans les logiciels de retouches d'images. Impressionnant il faut bien l'avouer. Mais l'on ne peut s'empêcher de songer au détournement d'une telle technologie pour manipuler l'actualité, propager de fausses informations, voire réécrire l'histoire. 

La technologie de retouches d’images de Nvidia en action. © Nvidia

Pékin fait la chasse aux klaxons

L'usage du klaxon est interdit à Pékin depuis 2007 et sanctionné par une amende équivalente à un peu plus de 13 euros. Une mesure décrétée pour tenter de réduire la pollution sonore qui vient s'ajouter à celle de l'atmosphère dans une ville saturée par la circulation automobile. Le problème est que cette interdiction était très peu respectée étant donné la difficulté à prendre les contrevenants sur le fait. Mais cela va changer avec les 20 systèmes dignes de Big Brother installés à proximité des hôpitaux et écoles de la ville. Le dispositif se compose de 32 microphones associés à une caméra HD, un flash et un écran. Lorsqu'un véhicule klaxonne, les micros repèrent la source du son tandis que la caméra se charge de filmer la plaque d'immatriculation. La police analyse ces images pour déterminer si le conducteur a utilisé son avertisseur sonore de façon justifiée. Dans le cas contraire, il sera verbalisé. Le système offrirait une précision de 92 à 95 %. Les excités du klaxon n'ont qu'à bien se tenir !

Le système de détection des klaxons a été déployé à Pékin et dans 40 autres villes chinoises. © Pavel_Shishkin, Fotolia

Quel goût a du pain envoyé dans la stratosphère ?

Si vous ne vous étiez jamais posé cette question tout à fait essentielle, soyez rassurés. Tom Scott l'a fait pour vous. Ce youtubeur britannique qui tente toute sorte d'expériences plus ou moins loufoques a décidé d'envoyer un morceau de pain à l'ail à 35 kilomètres d'altitude, dans la stratosphère, afin de savoir quel goût il aurait une fois revenu sur Terre. Pour cela, il a fait appel à une entreprise spécialisée dans les ballons de haute altitude qui a placé le bout de pain dans une boîte en polystyrène qui est restée ouverte durant tout le vol. Tom Scott et ses acolytes ont ensuite récupéré le colis et entrepris de goûter le pain en comparant son goût avec l'autre morceau de la même baguette resté au sol. Verdict : le pain volant était congelé à cœur et caoutchouteux. Certains diront sûrement qu'il n'était nul besoin d'un tel barnum pour faire cette découverte... 

L’aventure du pain à l’ail dans la stratosphère. © Tom Scott 

Ces policiers ne reculent devant rien pour mener leur enquête

Le 23 mars dernier à Largo en Floride, un jeune homme de trente ans était abattu par un policier alors qu'il tentait apparemment de fuir son arrestation. Le jour de son enterrement, deux inspecteurs se sont présentés à la cérémonie dans un but bien précis. Ils ont saisi l'une des mains du défunt et tenté de déverrouiller son smartphone en appliquant un doigt sur le lecteur d'empreintes digitales. La manœuvre n'a apparemment pas fonctionné, mais elle a suscité l'indignation des proches. Et pourtant, selon un expert en droit américain interrogé par le quotidien Tampa Bay Times, la démarche des policiers serait légale. En effet, le Quatrième amendement à la Constitution des États-Unis d'Amérique, qui protège contre des perquisitions et saisies non motivées, ne s'applique pas aux personnes décédées qui ne peuvent plus posséder de biens.

Pour en savoir plus : Tampa Bay Times

Le Quatrième amendement à la Constitution des États-Unis d'Amérique ne s’applique pas aux personnes décédées. © Andranik123, Fotolia

Cette animatronique est incroyablement réaliste

Selon ses créateurs, la société Garner Holt Productions, l'animatronique que vous allez découvrir est la plus réaliste et expressive jamais conçue. Le niveau de détails de cette reproduction est en effet saisissant. La couperose sur le nez et les joues, les dents jaunies, les yeux vitreux, tout ici semble aussi vrai que nature. L'animation du visage est tout aussi bluffante. Bref, après Fred, le robot humanoïde échappé de Westworld qui a effrayé les clients d'un pub londonien, on se dit que ce larron ferait parfaitement illusion accoudé au zinc d'un bar

L’animatronique conçu par Garner Holt Productions est vraiment incroyable de réalisme. © Garner Holt Productions

Abonnez-vous à la lettre d'information Drôle de Tech : une sélection insolite de l'actualité Tech de la semaine.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi