Pour bien gérer son budget étudiant, rien de mieux que de faire ses comptes et listes les différents postes de dépenses. © motortion, Adobe Stock.
Sciences

Comment établir votre budget mensuel étudiant ?

Question/RéponseClassé sous :vie étudiante , budget , petits budgets

Finies les années de lycée, place à la vie étudiante tant rêvée ! Oui mais voilà, qui dit vie étudiante dit dépenses supplémentaires et surtout budget à gérer. Certains pourront toujours compter sur papa et maman mais ce n'est pas le cas de tout le monde et surtout c'est loin d'être la meilleure solution. Alors quelles sont les étapes clés à suivre pour pouvoir vivre sereinement sa vie d'étudiant et établir son budget mensuel ?
 

Le passage à la vie étudiante est une étape importante pour chaque adulte en devenir. Un sentiment de liberté et d'indépendance s'offre à vous et vous coupez un peu plus le cordon avec papa-maman. Mais cela entraîne aussi plus de choses à gérer et notamment son budget. Et on le sait, la vie étudiante coûte chère, d'où l'importance de savoir maîtriser ses dépenses.

Budget étudiant : lister les postes de dépenses

Bien gérer son budget mensuel c'est avant tout connaître le montant dont on dispose. Aide des parents, APL, bourse, job étudiant... Faites le point sur les rentrées d'argent que vous avez chaque mois et notez vos dépenses mensuelles prévisibles.

Le logement

Le logement est le principal poste de dépense d'un étudiant. Et cela ne comprends pas uniquement le montant du loyer. Selon le logement dans lequel vous habitez il vous faudra ajouter les charges (électricité, eau, chauffage), l'assurance habitation mais aussi le paiement de la taxe d'habitation. Certains logements, comme les logements étudiants du Crous ou les foyers de jeunes travailleurs permettent d'avoir des chambres à prix modérés, incluant charges et dispensant de taxe d’habitation. Attribués la plupart du temps sur critères sociaux, leur nombre est très largement insuffisant par rapport à la demande, notamment dans les grandes villes étudiantes. Le logement chez l'habitant exonère également de taxe d'habitation.

Les transports

Deuxième poste de dépense, les transports. Bien que le statut d'étudiant donne droit à des réductions, le coût des transports peut vite grimper en fonction des villes étudiantes et du nombre de déplacements que vous avez à faire pour suivre les cours. Voyez si vous ne pouvez pas faire l'impasse sur ce poste de dépense en utilisant vélo, trottinette ou tout simplement marche à pieds.

Les frais de scolarité

Qui dit inscription en études supérieurs dit frais de scolarité. Et là aussi, les dépenses engendrées peuvent être énormes, en fonction de l'école dans laquelle vous vous inscrivez et du matériel nécessaire pour s'assurer une bonne scolarité. Ordinateur, livres, fournitures diverses et droits d'inscription représentent un véritable investissement.

Les dépenses de la vie courante

Alimentation, forfait Internet et téléphone, mutuelle étudiante sont autant de dépenses obligatoire dans la vie quotidienne à intégrer dans son budget mensuel. L'achat de masques voire de gel hydro-alcoolique vient par ailleurs s'ajouter à un budget déjà bien serré en cette période de crise sanitaire.

D'après la Fage (Fédération des associations générales étudiantes) le coût de la rentrée universitaire 2020 s'élève à 2361 euros, soit 3,2 % d'augmentation par rapport à 2019. L'Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations, en collaboration avec Ipsos pointe quant à lui un budget moyen étudiant de 590 € par mois en 2019 pour 436 € de dépenses mensuelles moyennes. Mais alors, comment faire face avec un budget aussi serré ?

Le coût de la vie étudiante peut rapidement devenir source de complications avec un budget étudiant mensuel limité. © smolaw11, Adobe Stock.

Budget étudiant : faire des économies à tout prix

Si la vie d'étudiant n'est pas toujours facile, elle donne droit néanmoins à de nombreuses réductions.
Pour les loisirs, la carte étudiante donne souvent droit à des réductions tarifaires voire à la gratuité pour certaines places de spectacles ou pour entrer au musée. Cinéma, sport, bars offrent également très souvent des tarifs étudiants.     
     

  • Pour le logement, si vous ne pouvez prétendre à un logement sur critères sociaux, privilégiez peut-être la colocation ou le logement chez l'habitant, permettant de réduire ou de partager le montant du loyer et des différentes charges.
  • Pour les fournitures scolaires, n'hésitez pas à aller dans les bourses aux livres qui permettent de récupérer des manuels scolaires encore valables à moindre frais. Inscrivez-vous à la bibliothèque universitaire pour éviter d'acheter vos ouvrages à prix fort. Concernant l'achat d'un ordinateur, beaucoup de banques offre un prêt à taux zéro avec étalement des remboursements .
  • Côté nourriture, ne boudez pas le restaurant universitaire qui permet de manger correctement à prix très avantageux. De nombreuses applications, comme Phenix, Karma ou encore TooGoodToGo permettent également de faire autrement ses courses et de récupérer de la nourriture à prix très avantageux. En cas de grosses difficulté n'hésitez pas non plus à aller dans des épiceries solidaires.
  • Pour Internet et le forfait mobile, n'hésitez pas à comparer les offres, quitte à changer régulièrement d'opérateur. Voyez si vous ne pouvez pas partager une connexion Internet à plusieurs pour réduire la facture.

Gérer son budget étudiant

Pour de pas être dans le rouge à chaque fin de mois, il est important de noter chaque rentrée d'argent et chaque dépense. Pour cela rien de mieux qu'un tableau Excel afin de répertorier ce dont on dispose et ce que l'on dépense par mois. Cela permet de visualiser les dépenses dont celles jugées non prioritaires et qui pourront être supprimées le mois suivant. L'essentiel et de ne pas vivre au-dessus de ses moyens car cela peut engendrer de plus grave problèmes.
 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !