La trottinette électrique se démocratise © GoodFreePhotos.com
Tech

Trottinette électrique : faut-il une assurance ?

Question/RéponseClassé sous :SmartMotion , réglementation trottinette électrique , trottinettes

Si vous avez opté pour une trottinette électrique afin d'effectuer vos déplacements en ville alors il est désormais obligatoire d'avoir une assurance spécifique afin de garantir a minima les dommages potentiellement causés à des tiers.
 

Face à la prolifération des trottinettes électriques dans certaines métropoles, ces dernières sont désormais identifiées comme des NVEI, nouveaux véhicules électriques individuels ou des EDP, engins de déplacement personnel, par le gouvernement. L'usage des trottinettes électriques est désormais encadré par le code de la route depuis la parution d'un décret publié au journal officiel le 25 octobre 2019.

Trottinette : l'assurance est obligatoire 

Alors est-il nécessaire d'avoir une assurance spécifique ? Selon Service-public : « la trottinette étant considérée par le Code des Assurances comme un véhicule terrestre à moteur (VTM), comme la voiture ou la moto, vous devez obligatoirement être assuré au minimum en responsabilité civile. »

Selon l'article L 324-2 du code de la route, si vous ne disposez pas d'une couverture, vous pouvez encourir d'une amende pouvant aller jusqu'à 3 750 euros.

Quel type d'assurance ? 

La compagnie d'assurance peut proposer deux types de solutions. La première consiste à adapter la garantie de responsabilité civile généralement incluse au sein des assurances habitation. La seconde vise à proposer une couverture spécifique pour les utilisateurs d'engins de déplacement personnel. Les compléments à la garantie civile classique permettent de couvrir les dommages corporels suite à une chute ou un accident.

Une assurance complète pour trottinette électrique couvrant également le vol ou la dégradation de cette dernière. Le tarif est généralement compris entre 5 et 15 euros par mois, parfois payable sur une année civile.

Les acteurs historiques comme la MAAF, la Macif, AXA ou la MMA ont adapté leurs offres. D'autres nouveaux-venus ont décidé de se positionner précisément sur ce secteur en plein essor des EDP avec parfois des tarifs plus intéressants et des solutions entièrement dématérialisées. C'est le cas de Wizzas ou de Luko.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !