Le réchauffement climatique rendrait les animaux de plus en plus petits

Classé sous :Réchauffement climatique , animaux , taille

Notre planète a connu plusieurs épisodes de réchauffement climatique au cours de son histoire. À chaque fois, les animaux qui la peuplent sont devenus plus petits. Et des chercheurs de l'université du Cap (Afrique du Sud) apportent la preuve que c'est à nouveau le cas aujourd'hui. Du moins en ce qui concerne la bergeronnette à longue queue.

« Les grands animaux supportent mieux le froid. On peut donc imaginer que le réchauffement climatique favorise les plus petits animaux, explique Res Altwegg, professeur à l'université du Cap. Cependant, nous ne nous attendions pas à observer un effet de la hausse de température sur le poids des oiseaux que nous avons étudié en moins de 25 ans. »

Le long de la rivière Palmiet, en Afrique du Sud, la température a augmenté de 0,18 °C entre 1976 et 1999. La bergeronnette à longue queue, quant à elle, est devenue plus légère. Plus précisément, les oiseaux les plus légers ont remplacé les plus lourds et ont mieux survécu. Conclusion des chercheurs : une pression évolutive incite les oiseaux à devenir plus légers.

Des chercheurs ont observé qu’en Afrique du Sud, les bergeronnettes à longue queue deviennent plus petites en réponse au réchauffement climatique. © Derek Keats, Flickr, CC by-2.0