Guide d'achat

Changer d'opérateur : quelle est la démarche à suivre ?

L’offre proposée par votre opérateur actuel ne vous convient plus ? Pas de soucis ! Depuis l’entrée en vigueur de la loi Chatel du 03 janvier 2008, le changement d’opérateur est devenu plus simple et plus rapide. Mieux encore, il y a ce que l’on appelle portabilité du numéro, un procédé qui vous permet de conserver votre numéro de téléphone afin que vos contacts ne puissent pas perdre votre trace. Mais bien entendu, il existe quelques conditions et procédures à observer selon que vous ayez souscrit à un abonnement avec ou sans engagement. Nous vous disons tout dans ce guide.

Changer d’opérateur mobile pour une offre sans engagement

La souscription à un abonnement sans engagement ne vous engage en rien. À tout moment, quand vous le voulez, vous êtes libre de résilier votre contrat. Une telle envie peut vous prendre lorsque vous trouvez une meilleure offre ailleurs, chez un autre opérateur. Tout ce que vous aurez à faire est alors d’envoyer votre demande de résiliation à votre opérateur actuel, laquelle doit inclure le numéro de contrat ainsi qu’un justificatif d’identité du titulaire du contrat. Car oui, vous ne pouvez pas souscrire un nouveau forfait que lorsque celui en cours ait été résilié.

Astuce

Normalement, la résiliation est effective 10 jours après que votre opérateur ait reçu votre lettre. Mais si besoin, il est possible de demander à ce que la résiliation ne prenne effet qu’à une date ultérieure. Il suffira alors de la préciser dans le courrier.

Changer d’opérateur mobile pour une offre avec engagement

Vous avez souscrit à un forfait avec engagement de durée ? Dans ce cas-ci, la résiliation est un peu plus complexe que pour l’offre sans engagement. En effet, les démarches diffèrent selon que vous vous trouviez en fin de contrat ou avant la fin du contrat :

Changement d’opérateur mobile en fin de contrat

Normalement, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Vous avez déjà réglé toutes les mensualités et vous êtes donc libre de partir. La démarche de résiliation est la même que pour un abonnement sans engagement. Vous envoyez une demande à votre opérateur qui résiliera le contrat au bout de quelques jours.

Changement d’opérateur mobile avant la fin du contrat

Il vous est accordé le droit de résilier votre contrat d’abonnement téléphonique avec engagement avant la fin du contrat. Cependant, des frais supplémentaires sont à prévoir. S’il s’agit d’un forfait mobile avec engagement d’une durée de 12 mois, vous devez vous acquitter des mensualités restantes pour pouvoir résilier le contrat et quitter l’opérateur. Par ailleurs, si le forfait est soumis à un engagement d’une durée de 24 mois, deux cas de figure sont à envisager :

  • Si vous résiliez votre contrat au cours des 12 premiers mois d’engagement, préparez-vous à régler les mensualités restantes jusqu’au terme de la première année, en plus du quart de la somme totale des mensualités restantes pour la deuxième année.

  • Si la résiliation intervient au cours de la seconde année d’engagement, il faudra uniquement s’acquitter du quart de la somme totale des mensualités restantes.

Changement d’opérateur mobile : que faire pour conserver son numéro de téléphone ?

Depuis le 1er janvier 2012, il est possible de changer d’opérateur mobile et garder en même temps son numéro de téléphone. C’est le principe de la portabilité du numéro. Vous pouvez passer d’Orange à SFR ou de Bouygues Télécom à Free Mobile et conserver votre ligne. Le procédé intervient après résiliation du contrat et ne dure que quelques jours. Pour ce faire, vous devez notamment fournir votre code RIO au nouvel opérateur chez qui vous souhaitez souscrire un nouveau contrat.

Comment obtenir son code RIO ?

Qu’est-ce qu’un code RIO ?

RIO est l’acronyme de « Relevé d’Identité Opérateur ». Il s’agit d’un code à 12 chiffres et lettres qui sert à identifier un numéro de téléphone mobile. Il se compose ainsi :

  • Deux premiers chiffres désignant l’opérateur mobile : 01 pour Orange, 02 pour SFR, 03 pour Bouygues Télécom, etc.

  • Une lettre désignant le type de client, à savoir « E » pour entreprise et « P » pour particulier.

  • Une suite de 06 chiffres et lettres désignant le numéro de contrat.

  • Une suite de 03 chiffres et/ou lettres correspondant à un code de contrôle généré automatiquement.

Chaque ligne dispose donc d’un code RIO qui lui soit propre. Sa communication à un nouvel opérateur permet le transfert du numéro et la résiliation du contrat avec l’ancien opérateur.

Code RIO et portabilité du numéro

Au moment de la souscription d’un nouveau forfait mobile auprès d’un nouvel opérateur, vous devez transmettre votre code RIO à ce dernier. Une fois le code transmis, la portabilité du numéro se fait de manière automatique. Vous n’aurez pas à intervenir, sauf peut-être pour préciser la date à laquelle vous souhaitez que le transfert du numéro de l’ancien vers le nouvel opérateur soit effectif. Une fois le moment venu, vous devez alors remplacer votre ancienne carte SIM par celle fournie par le nouvel opérateur.

Bon à savoir

Vous pouvez activer la nouvelle carte SIM avant la date de portabilité. Mais dans ce cas-ci, il vous sera attribué un numéro temporaire. Et la facturation débutera à partir de la date d’activation de ce numéro temporaire et non de la date de portabilité.

Où demander son code RIO ?

Vous pouvez obtenir votre code RIO auprès du service client de votre opérateur actuel. Sinon, il est aussi possible de composer directement le 3179 depuis votre mobile. Le numéro est le même pour tous les opérateurs. Vous recevrez alors un SMS contenant le fameux code RIO, ainsi que la date à laquelle vous avez contracté votre contrat et aussi la date à laquelle il prendra fin. Rappelez-vous qu’il est nécessaire de transmettre ce code à votre nouvel opérateur pour transférer le numéro et résilier l’ancien forfait mobile. Aucune autre formalité ne vous sera demandée du côté de votre ancien opérateur.

Toutes les offres de forfaits mobile ont été sélectionnées et validées par Clic2Shop, partenaire de Futura.