Harcèlement scolaire : les signes d’alerte à surveiller © Anemone123 by Pixabay
Sciences

Harcèlement scolaire : les signes d’alerte à surveiller

Question/RéponseClassé sous :Skillz , école , difficultés scolaires
 

Il existe de nombreux signes avant-coureurs qui peuvent indiquer qu'une personne est impliquée dans une situation de harcèlement scolaire, que ce soit en tant que victime ou en tant que coupable. Reconnaître les signes d'alerte est une première étape importante pour agir contre ce fléau. Retrouvez dans cet article les signes d'alerte d'un harcèlement scolaire.

Cela vous intéressera aussi

Il est important de parler aux enfants qui montrent des signes de harcèlement scolaire, et d'intervenir le plus tôt possible. En effet, les victimes de harcèlement scolaire ne demandent pas tous de l'aide, et des problèmes plus graves peuvent arriver rapidement.

Ces signes d'alerte peuvent également mettre en évidence d'autres problèmes, tels que la dépression ou la toxicomanie. Parler à l'enfant peut aider à identifier la racine du problème.

Signes indiquant qu’un enfant est victime de harcèlement scolaire

Tout d'abord, recherchez des changements de comportement chez l'enfant. Ce n'est pas toujours facile, voici donc quelques signes qui indiquent qu'il y a un problème de harcèlement scolaire :

  • Blessures inexpliquées
  • Perte ou dommage de vêtements, livres, appareils électroniques ou bijoux
  • Maux de tête ou d'estomac fréquents
  • Changements dans les habitudes alimentaires : sauter des repas ou faire des excès de nourriture. Les enfants peuvent rentrer de l'école le ventre vide parce qu'ils ont manqué le déjeuner
  • Difficulté à s'endormir ou cauchemars fréquents.
  • Mauvaises notes, perte d'intérêt pour le travail scolaire, ou refus d'aller à l'école
  • Perte soudaine d'amis ou désir d'éviter les situations sociales
  • Sentiment d'impuissance ou baisse de l'estime de soi
  • Comportement autodestructeur tel que fugues, automutilation ou idées de suicide

Si vous connaissez une personne en détresse ou en danger, n'ignorez pas le problème. Cherchez de l'aide dès que possible, auprès de l'établissement scolaire ou des parents.

Enfin, gardez cependant à l'esprit que tous les enfants victimes de harcèlement scolaire ne présentent pas de signes avant-coureurs.

Nos conseils pour détecter le plus tôt possible un cas de harcèlement scolaire. © LeandroDeCarvalho by Pixabay

Signes qu’un enfant est à l’origine du harcèlement

Les enfants peuvent intimider les autres lorsque :

  • Ils se livrent à une agression physique ou verbale
  • Ils ont des amis qui intimident les autres
  • Ils sont de plus en plus agressifs
  • Ils sont fréquemment envoyés à la direction ou punis pour fautes
  • Ils ne peuvent pas expliquer comment il ont obtenu de l'argent supplémentaire ou de nouveaux biens
  • Ils veulent rendre les autres responsables de leurs problèmes
  • Ils n'assument pas la responsabilité de leurs actes
  • Ils sont compétitifs et préoccupés par leur réputation et leur popularité

Signes d’alerte de du cyber harcèlement

Ces signes peuvent indiquer qu'une personne est victime de cyberharcèlement scolaire sur Internet :

  • Téléphone portable avec une flèche vers le haut indiquant une utilisation accrue
  • Augmentation ou diminution significative de l'utilisation des mobiles, tablettes ou ordinateurs.
  • Réactions exagérées lors de l'utilisation des appareils électroniques
  • L'enfant cache l'écran lorsque d'autres personnes sont à proximité ou évite de parler de ce qu'il fait
  • Fermer ou créer de nouveaux comptes sur les réseaux sociaux

Pourquoi les enfants ne demandent-ils pas d’aide ?

Les statistiques de la criminalité et de la sécurité scolaire montrent que seuls 20 % des cas de harcèlement scolaire sont signalés. Les enfants ne parlent pas aux adultes pour plusieurs raisons. D'une part, les problèmes créent un sentiment d'impuissance chez l'enfant. Les enfants veulent gérer la situation eux-mêmes pour se sentir à nouveau maîtres de la situation. Ils peuvent craindre d'être perçus comme des personnes faibles par les adultes.

De plus, les enfants peuvent craindre des représailles de la part des personnes responsables du harcèlement. Ils craignent d'être rejetés par leurs pairs.

Enfin, les enfants victimes de harcèlement scolaire se sentent isolés socialement. Ils peuvent avoir l'impression que personne ne se soucie d'eux ou que personne ne pourrait les comprendre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !