Cela vous intéressera aussi

Dans les semaines qui suivent la rentrée scolaire, les instituteurs sont particulièrement à l'affut des signes susceptibles de trahir des troubles sensoriels  susceptibles de frapper leurs élèves. Ceux qui touchent les yeuxyeux et les oreilles, principalement, comme la surdité

Si votre petit a des difficultés scolaires, s'il fait souvent répéter son interlocuteur et qu'il éprouve des difficultés à s'exprimer en public, faites vérifier par un ORL qu'il entend bien. Ce spécialiste s'assurera qu'il ne souffre pas d'une surdité partielle, voire profonde.

Dans la majorité des cas, le diagnosticdiagnostic reste toutefois posé après une observation des parents. De nombreux signes (selon l'âge du petit) peuvent en effet évoquer une surdité : si par exemple entre 9 et 12 mois, il ne réagit pas aux ordres simples et/ou qu'il n'émet pas de lallations (des sons du type pa-pa ou ma-ma). A partir de 12 mois, il doit également commencer à prononcer des mots simples. A la moindre inquiétude, parlez-en à votre médecin traitant, voire directement à un ORL.